Mes mots publiés

      Mon livre Edilivre

 

                     Amis fidèles de mon blog,visiteurs de passage,

                     Retrouvez mes mots sur quelques pages d’un livre,

                     Suivez le chemin de cette adresse,

                     http://www.edilivre.com/billets-d-humeur-de-chasseur-d-images-spirituelles-27c4e70fc3.html/

 

                     Il vous attend en ce vaste magasin virtuel,

                     Merci à tous.

           

 

 

                      

 



Retrouvez mes mots sur Amazon

                      Chers amis,

                      Retrouvez mon nouveau recueil de billets d’humeur,

                      ou les nouveaux mots de Chasseur d’Images Spirituelles,

                      sur le site Amazon.

                      Voici le lien :

                 

                      http://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85Z%C3%95%C3%91&url=search-alias%3Dstripbooks&field-keywords=loic+pean&rh=n%3A301061%2Ck%3Aloic+pean

 

                      D’avance,merci à tous !!.



Chasseur sans fusil

Chasseur sans fusil,je cherche,je débusque et saisis au vol l’image spirituelle qui fait deviner ou voir l’essentiel,l’évidence de la vie.



Qui vit veut comprendre

                     Qui vit veut comprendre,

                     Le sens de ces jours qui seraient voeu de notre amour,

                     Enfants du subtil pour nous rien ne serait futile,

                     Sur les chemins de l’espérance pour notre conscience tout est utile,

                     Serons-nous si sûrs que quand se présentera de cette réalité sa fin,

                     Une entière vérité nous prouvera de notre éternité son aspect juste divin.



En ton âme tant de questions

                     En ton âme tant de questions,

                     En ton coeur tant de réponses,

                     Ce qui s’oppose à ton amour n’a jamais raison,

                     Ce qui fait la joie de tes jours te révèle à ton vrai nom,

                     A lui répondra ta vérité en ton éternité,

                     Ne cherche plus la voie de ta sérénité,

                     Entends simplement la voix de ta sincérité,

                     Le chant de ton humilité,

                     A toi la divine science en ta conscience.



Voilà le chanteur

                     Voilà le chanteur revenu pour un petit temps de son fiscal bonheur,

                     Voyez le support de son oeuvre,

                     N’hésitez à acheter,

                     Il fera un petit tour près de chez vous,

                     Soyez si sûr de son amour,

                     En vérité lui manque déjà le soleil de sa fausse éternité.



L’être trop empreint d’arrogance

                     L’être trop empreint d’arrogance tue sa propre espérance,

                     Sans plus un regard sur ces autres souffrances,

                     Vers ses semblables en proie au doute,

                     En tout désir de simplement vivre sans souci du proche avenir,

                     L’être trop empreint d’arrogance s’éloigne pas à pas du royaume des évidences,

                     Quand son propre amour renie tout l’utile de cette somme de jours.



Différent

                     Différent,seul alors,rejeté encore,

                     Serais-je artiste ma différence serait mère de ma reconnaissance,

                     Ma solitude muse de mes habitudes,

                     J’aspire au plaisir de vivre,

                     Mon coeur entrevoit son bonheur,

                     En vrai j’aime déjà,

                     Oui je le sais,je le sens,mes amis des jours cherchent mon regard,

                     Attendent mon sourire,eux les artistes de l’amour,

                     Je suis prêt,je vous rejoins mes semblables,

                     Mes soeurs,mes frères d’âme,

                     Toute différence est nourricière de l’éternelle reconnaissance.



Âme en devenir

                     Âme en devenir ne refuse ton avenir,

                     Fais offrande de tes jours à ton amour,

                     Puisse le plaisir de ta jeunesse t’ouvrir la voie de l’allégresse,

                     Sois si sûr que sagesse acquise ne craint la vieillesse.



A belle âme le beau paraître

                     A belle âme le beau paraître,

                     La fine élégance d’une pure conscience,

                     Retiens seulement ce sourire,

                     Le regard de cet être vêtu par sa vérité sublimée.



La vérité

                     La vérité ou l’oeuvre de patience en cette existence,

                     A chaque jour du temps elle propose son évidence,

                     Pour chaque amour en sa conscience elle se dévoile en toute son espérance,

                     Qui entrevoit la vérité est déjà de son éternité.



Il faut vivre mais ne survivre

                     Il faut vivre mais ne survivre,

                     Chères sont les choses pour se nourrir,

                     Servant du pouvoir comprends ce désespoir,

                     Cette souffrance en latence,

                     Le bonheur n’est jamais aussi grand,aussi précieux quand cesse la peur du lendemain,

                     L’espérance ne peut seule rendre les coeurs sereins.



Pour qui,pour quoi

                     Rendre gloire au passé la bonne affaire,

                     Mieux serait de nommer les erreurs d’hier,

                     Rendre responsabilité à ceux qui possédaient le pouvoir,

                     Ces millions d’innocences fauchées en pleine force de l’âge,

                     Pour qui,pour quoi,

                     Jamais pour la grandeur des âmes,

                     Jamais pour la vérité d’une commune éternité.



12345...244

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie