Le plaisir solitaire

images71.jpg                Il est le tabou même,

                Le sujet évité,

                Quel célibataire avouerait son plaisir solitaire,

                Pourtant où est le ridicule de l’auto-jouissance,

                La joie de l’esprit dirigeant son corps dans une transe,

                Serait-il finalement qu’une hygiène du sexe,

                Qui doit exulter plutôt qu’être frustré,

                La masturbation fait sa révolution,

                Parce que jouir à deux est certes mieux,

                Notre monde moderne exclut un nombre toujours plus important,

                Du plaisir sexuel dans l’amour de l’âme soeur,

                Pourraient-ils avoir mauvaise conscience,

                De jubiler en offrant eux-mêmes à leur corps,

                L’orgasme ultime.

               



Trouver sa place

anc4lwjcaf12at6ca21c24qca862rv1cawze8mpcafn16sycazeg6uzcausadskca8fxy7pca21b5xhcainwsvbca5y6ekvca0twot2camr3exocatx9kqgcat9p52gcatoglbecafapsphcasalaplcaz37z7o.jpg                Trouver sa place dans cette société,

                Vraiment pas une sinécure !!!!,

                Nombreux sont ceux qui galèrent pour faire leur trou,

                L’exclusion arrive souvent au terme de cette quête éperdue,

                Pour peu que l’éducation nationale n’ait pu ou su vous retenir,

                Que vos parents n’aient eu les moyens de vous offrir une enfance plus dorée,

                Votre place au sein de la communauté n’est plus garantie,

                Votre dégoût devient grandissant quand vous voyez une caste privilégiée,

                Qui en fait l’est toujours plus,

                Que sont vos talents,vos dons,votre envie de vivre ?,

                Tellement reniés que votre rage profonde ne cesse de grandir,

                 Il vous semble que votre violence contenue,

                 Ne le restera longtemps,

                 Qu’attendent nos responsables ?,

                 Le prochain championnat d’Europe de football !!!,

                 Souriez,il aura lieu chez nous,formidable !!!,

                 Les beaux stades qu’on aura,

                 Auront-nous les moyens d’y pénétrer ?,

                 Ont-ils oublié l’essentiel ou notre bonheur dépend exclusivement des victoires de sportifs millionnaires ?,

                 Citoyen politique,n’entends-tu les cris au plus profond des banlieues,

                 Du fond des campagnes,sous les ponts de nos belles villes,

                 Pas encore des cris certes,mais un désarroi tellement grandissant,

                 Que ton âme doit en saisir l’urgence avant que ton ouïe perçoivent réellement ce tollé sous ta fenêtre !!!!.

                

                                 

                

 

               

                

               



L’enfant du lac

images13.jpg                Comment peut-on être aussi ignoble,

                Aussi lâche,aussi vide d’amour,

                Vouloir éliminer l’innocence,

                Comment peut-on ?,

                Soutenir la tête d’un enfant sous l’eau pour qu’enfin il se noie !!!,

                Préméditer cette acte,mentir avant de nuire à un bout de chou !!!,

                Que l’âme de cet homme infâme périsse à jamais,

                Il ne mérite aucune miséricorde,aucune pitié !!!,

                Le courage de cet enfant qui a survécu à l’extrême cauchemar,

                Est à saluer mille fois,

                Lui qui a la force d’expliquer l’inexpliquable face aux juges,

                Face à ce bourreau,qui d’ailleurs ne le regarde même pas,

                Face à l’assassin de sa maman qui lui manque tant !!!,

                Cher enfant,puisse la force de Vie t’accompagner toujours,

                Pour pardonner et surtout oublier.

               



Tout va plus vite

images12.jpg                Tels ces quelques clics sur internet,

                Qui font vos courses,envoient et reçoivent vos messages,vous donne accès à un tel flot d’informations,

                Qu’il vous devient impossible de vérifier toutes les sources,

                Tout va vite,extrêmement vite,

                Quand il fallait des semaines de lourd travail au paysan pour quelques ares,

                Plusieurs heures suffisent aujourd’hui pour quelques hectares,

                Il ne s’en porte pas plus mal,certes,

                Pourtant comme tout le monde,son temps est compté,les heures passent trop vite !!!,

                La grande victime de cette accélération foudroyante ?,

                La patience !!!,tout,tout de suite ou rien du tout !!!,

                La qualité et la vérité deviennent les sacrifiés sur l’autel de la rapidité.

               

               



Ces séniors qui méprisent la jeune génération

                Ils ont applaudi la retraite à soixante ans,

                Ils la vilipendisent aujourd’hui,

                Même si la jeune génération devra présenter un nombre plus important de trimestres,

                Cette labeur longue et souvent énormément plus stressante,

                Une certaine logique leur échappe,

                Cette jeunesse doit se former plus longtemps avant d’afficher ses énormes facultés,

                Quoiqu’il arrive,et Dieu sait qu’il s’en sera passé,il pourront prétendre à un repos salvateur à un âge bien avancé,

                Ces séniors ne sont plus des visionnaires,

                Le présent leur échappe déjà tant,

                Qu’il semble presque incroyable qu’ils puissent décider de notre avenir.

        

    

          



Lever le masque

images31.jpg                Nous cachons constamment ce que nous sommes réellement,

                Du moins,nous essayons de préserver ce masque,

                Cela est souvent illusoire,

                Car en fait,nous ne sommes ce que nous pensons être,

                Nos maquillons de profondes rides qui sont plus de véritables failures,

                Creusées par de nombreuses souffrances accumulées,

                Nous n’osons afficher ces faiblesses réelles,

                Qui pourtant se combleront uniquement qu’avec notre sincère aveu de leur existence,

                Parfois nous ne pouvons aimer,car elles nous tenaillent fermement,

                Nous préférons afficher notre fierté,notre virtuelle puissance,

                Notre ignorance de notre moi profond,la réelle identité de notre âme,

                Le pire étant de s’ignorer dans une absence totale de personnalité,

                Dans une timidité qui ne dit son nom,

                Alors que nous connaissons le nom de l’Amour,

                Que notre âme peut faire rejaillir toute sa foi,

                Retenue  par la peur,quelle peur ?,

                Peut-on avoir peur de connaître ou de deviner la divine Vérité,

                Retrouvons l’humilité et la sincérité,

                Soyons nous et laissons tomber le masque.



Le vieil homme

images51.jpg                Mon voisin est un vieil homme,

                Il est aussi un grand nostalgique,

                Il me raconte son enfance,qu’il allait à l’école à pied,

                Qu’il appréciait sur son parcours d’écolier,le travail du maréchal-ferrand,

                L’indispensable cheval dans son quotidien,

                Que parfois il confectionnait un joli bouquet de fleurs pour sa maîtresse,

                Ce mot résonne curieusement d’une bonté d’âme incroyable,

                Au bout de tant d’années,quelle place privilégiée a gardée cette enseignante dans sa mémoire pourtant féconde !!!,

                Ses vols de cerises dans le premier cerisier rencontré,

                Ses bêtises légitimes de toute l’innocence d’une enfance finalement heureuse,

                Ces regrettés copains,que sont-ils devenus ?,

                Beaucoup ont rejoint l’autre rive,

                Car il n’est sénile le sincère sénior,

                Il sait son temps compté,il est conscient qu’il doit apprécier la moindre minute de vie qu’il lui reste,

                Il avoue avoir construit son amour,

                Ils se sont rencontrés,se sont appréciés et le temps a fait son ouvrage,

                Le difficile travail quotidien ne vous laissait le temps de vous poser davantage de questions sur la force de vos sentiments,

                Il se demande vraiment comment on ne peut être heureux aujourd’hui,

                » Nous on n’avait pas le choix »,me dit-il, 

                Il ne regrette rien,une âme certaine de n’avoir fait de mal à quiconque,

                Il aime la Vie et n’a surtout pas peur de la mort,

                Nous avons tellement à apprendre de la sagesse de tels vénérables !!!.                             



La véritable trinité

axkyer6ca2hdiaecazqlrqccaacjipncara5o3wcak066bmcabvaj97cajyw9eoca8yzs9rcagza911ca2b42f0cagztgubcafhj321cabd7m8gca9lyoxycaie7s9icazl5d5scac0sbykcadeq4n2cadlv13z.jpg                La mère,le fils et l’épouse,

                Le père,la fille et l’époux,

                La mère,la fille et l’époux,

                Le père,le fils et l’épouse,

                Les précieuses trinités de l’oeuvre de Vie,

                La véritable trinité,

                LE DIVIN,L’AME ET LE CORPS.



On nous cache tout,on nous dit rien

images10.jpg                « On nous cache tout,on nous dit rien » chantait Dutronc,il y a plusieurs décennies de cela,

                Que dire aujourd’hui,

                On dira commissions secrètes ou rétrocommissions,

                Etonnant maillage entre vente d’armes et campagne électorale française,

                Echange de prisonniers entre une dictature véritable et celle qui se présente comme une des premières démocraties,

                Point d’arrangements,puisqu’on vous le dit !!!,

                Des programmes de télévision joueraient avec la crédulité de ses spectateurs,je m’égare !!!!,

                Un casting aurait été orchestré pour désigner la première Dame de France idéale !!!,

                Que dis-je,de la pure diffamation,je délire,

                L’amour n’a point de prix,je veux y croire,

                Pendant ce temps la rumeur court,court à en perdre le souffle,

                Ses sources sont intarissables,

                Les médias n’ont jamais été si nombreux,

                Pourtant les secrets toujours aussi tenaces,

                La vérité est un grand mot,superbe mot,

                Mais il mérite une société idéale,un monde nouveau,

                Nous en prenons peut-être la direction,

                Attendons-nous néanmoins à suivre encore un bien long chemin.

               



Juré

images7.jpg                Etre juré,quel délicat devoir,

                Pour l’avoir été,ma mémoire gardera toujours le regard des accusés,

                A chaque affaire où je dus apporté mon intime conviction,

                Leur responsabilité était avérée,

                Pourtant,et je n’étais le seul,notre humanité nous poussait à une sévérité qui ne devait être trop accrue,

                Nous ressentions toute la douleur qui tenaillait ces âmes accablées,

                Pour l’une,la souffrance endurée l’avait poussée vers le crime,

                Pour un autre,la jeunesse fut sans éducation et surtout sans amour,

                Un homme perdu,égaré qui véritablement appelait à l’aide à travers ses mots,

                Je revois encore cette chape de solitude leur tomber dessus à chacun des verdicts annoncés,

                Je crois que quiconque aurait eu la même compassion silencieuse,

                Malgré tout,la justice devait passer !!!!.



123

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie