Ils avaient soixante ans en 1981

                Ils avaient soixante ans ou plus en 1981,

                Quand le vénérable Président les libéra des chaînes de leur dure labeur,

                Ils étaient paysans,ouvriers d’usines,que sais-je !!!,

                C’étaient des grands-oncles,des voisins,des amis,

                Mon souvenir retient leurs mains caleuses,

                Ils vécurent quelques années,quelques mois pour certains,

                Ce repos quelque peu avancé,

                Alors quand j’entends aujourd’hui,que cette avancée sociale était une erreur,

                Je fulmine grandement !!!!!,

                S’il est vrai que certaines corporations peuvent offrir leur savoir-faire plus longtemps,

                Il est plus qu’une évidence qu’un corps maltraité par divers métiers pénibles,

                Ou un rythme de vie totalement inversé,

                Puisse jouir d’un repos salvateur à soixante ans,

                Ami politique,tu ne peux nier cette évidence !!!!,

                Ils ont offert la fatigue de leur être,

                Pour participer à cette richesse commune,

                Qui construit notre monde libre et équitable,

                Tu ne peux continuer à confondre invalidité et pénibilité,

                Et surtout insulter nos pères,

                Qui ont voulu cette avancée sociale,

                Cette juste évolution !!!!!.



Laisser un commentaire

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie