Les épines de la rose

images17.jpg                A combien d’épines devrai-je me piquer,

                Avant d’atteindre la rose de ton amour,

                Combien d’années d’apprentissage,

                Pour enfin devenir le digne jardinier qui prendra soin de toi,

                Qui aura le privilège de sentir l’arôme de ta fleur de peau,

                De sans cesse remplir ses rétines des précieuses couleurs de milliers de pétales 

                Qui emplissent le fond de ton regard,

                Serai-je un jour digne de te cueillir,

                Sans blesser ton si beau piedestal,

                Respectable respectueux de ton charme simplement naturel.

               



Regretter le passé

imagesca6r3xr2.jpg                Regretter le passé,

                C’est courir après le vent,dit le proverbe,

                Car ce passé,

                Est et ne sera plus,

                Son importance ne subsiste que dans les fondations,

                De ce présent déjà projeté sur l’avenir,

                Il n’est qu’erreurs qu’on saura ne rééditer,

                Que  passions qu’on prendra soin de conserver,

                Il reste précieux car il possède la mémoire de nos racines,

                Il est l’origine,

                Mais ne serait être la finalité,

                Car il embrasse toujours trop de nostalgie,

                Qui stérilisent nos légitimes envies.

              

               



Hypocrite,es-tu un rite

imagescamp220r.jpg                Tu joues avec l’apparence,

                Tu trahis la confiance,

                Tu n’aimes car pour seul amour,

                Tu n’as que ta personne,

                On ne voit que toi,

                Le média télévisuel te met tellement en valeur,

                Pourquoi être sincère ?,

                Quand s’inventer un autre libère,

                Libère du devoir de révéler son âme,

                N’afficher sa propre vérité,

                Pour mieux se vendre au maître du présent,

                Le célébrissime politiquement correct.

              



La sagesse de l’automne

untitled2.bmp                 Dame nature prépare son repos dans un florilège de couleurs chatoyantes,

                 Les derniers fruits se proposent à nos goûts,

                 Et nous recommandent de faire de subtiles provisions,

                 Toute la sagesse de l’automne;

                 Qui sait apprécier les saisons,

                 Sait que ces cycles incessants,

                 Sont le rythme puissant de la Vie,

                 Qui nourrit d’énergie sans cesse renouvelée,

                 Les précieux êtres que nous sommes.



Quelques accords du maître Satriani

images53.jpg               Quelques accords du maître Joe Satriani,

                Et se laisser aller sur ses notes électriques !!!.



Ceux qui ont tout à prouver

                Agents de la réussite,

                L’échec est leur cauchemar qu’ils fuient sans cesse,

                Le savoir-faire est leur label,

                Seuls les génies dans leur art pourraient être supérieurs,

                Pour peu qu’ils soient associés à l’humilité,

                A la sincérité d’une grandeur d’âme,

                Quelles personnalités deviennent-ils !!!!,

                Mais aussi devenus diablement arrivistes,

                Ils sont des effroyables égoïstes,

                Où toujours se cache une failure,

                Des complexes d’une jeunesse inassouvie,

                Sans cesse revenus,

                Car ceux qui ont tout à prouver,

                De certitudes n’ont que celles qu’ils se fabriquent.



L’enthousiasme

untitled1.bmp                Ah cet enthousiasme qui veut toujours partir,

                Et qu’on retient à grand-peine,

                Pourtant il est le compagnon de tous nos bonheurs,

                De nos créations et de nos amours !!!,

                Sans lui quel intérêt ,

                Serait-il notre ange gardien qui ne dit son nom,

                Qui nous guide de toute sa conviction,

                De la pleine nécessité d’exprimer ses dons,

                Ces précieux outils fournis dès notre naissance,

                Dont nous découvrons toute la richesse,

                Aux temps incertains de notre adolescence,

                Période transitoire où il se présente à notre conscience,

                Et où il s’efface trop parfois,

                N’ose s’affirmer à notre personnalité,

                Bel enthousiasme ne me quitte pas !!,

                Enlace-moi toujours de ton plaisir de vivre.

                



Paroles du vieil homme

                Mon vénérable voisin serait-il un sage ?.

                Voici ses dernières réflexions,

                Ou plutôt ses incompréhensions,

                Je me sens obligé de les publier,

                Autre génération,autre logique,

                En voici une première:

                « De mon temps,le travail de nuit n’existait,chacun pourtant pouvait travailler,

                Au gré de ses talents,de suivre ses parents,

                la journée seule suffisant ».



Etre heureux

                Etre heureux,donner l’importance à l’essentiel,

                Ces joies évidentes qu’il faut exulter,

                Brandir tels de précieux trophées,

                Se définir le champion de soi-même,

                Car qui d’autre pourrait connaître nos plaisirs,

                Les plus innocents,les plus humbles,

                Qui nourrissent tant notre âme,

                Du plaisir de vivre,

                Et tenir notre coeur spirituel vers une indéfinissable élévation.



Le noble fruit

images23.jpg                Le noble fruit s’offre aux mains expertes,

                Des travailleurs d’une saison,

                De cette belle période de transition,

                Que l’on nomme automne,

                Quelle sera la qualité du précieux breuvage,

                La patience nous le dira,

                Celle-la même qui nous conseille d’en abuser,

                Car l’abus tue tant le plaisir,

                Beau raisin,

                Puisses-tu faire un bon vin.

               

                               



123

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie