Les épines de la rose

images17.jpg                A combien d’épines devrai-je me piquer,

                Avant d’atteindre la rose de ton amour,

                Combien d’années d’apprentissage,

                Pour enfin devenir le digne jardinier qui prendra soin de toi,

                Qui aura le privilège de sentir l’arôme de ta fleur de peau,

                De,sans cesse,remplir ses rétines des précieuses couleurs de milliers de pétales,

                Qui emplissent le fond de ton regard,

                Serai-je un jour digne de te cueillir,

                Sans blesser ton si beau piedestal,

                Respectable respectueux de ton charme simplement naturel.

 

               



2 commentaires

  1. anne06 31 octobre

    la rose est belle mais le jardinier doit faire attention aux épines très beau texte j aime beaucoup merci du partage bonne après midi

    Dernière publication sur  : ET si l 'on faisait mentir le dicton

    Répondre

  2. souvenirs19 29 octobre

    Ce beau texte me fait penser à mon père
    La soixantaine passée il écrivait encore un poème
    sur un dessin de roses qu’il avait fait
    afin de souhaiter un bon anniversaire à la mère…
    Des Amours durables et sincères
    est-ce la fin dans les modernes Destinées ?

    La Rose, sans épine, soit éclose pour toi Loïc
    Amicalement, Anne

    Dernière publication sur Je me SOUVIENS... : FRERES ennemis etc...

    Répondre

Laisser un commentaire

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie