Belles lumières scintillantes

                Belles lumières scintillantes,

                Eveillez en nous l’espérance,

                D’une lumière de nouveau dominante,

                Du printemps revenant,

                De la plus belle saison resplendissante,

                Accordez-nous la patience,

                Au creux du précieux repos de l’hiver,

                Créateur ou régénérateur des vitales énergies,

                Pulsions de nos vies,

                Soyez les symboles de la clarté qui s’abandonne à l’obscurité,

                Pour mieux en apprécier sa magie,

                Et illuminer nos consciences,

                Des essentielles questions trouvant leurs réponses,

                D’une réalité qui ne s’affiche trop,

                Pour mieux se laisser deviner.

              



Mon paradis

untitled1.bmp                Mon paradis,il est ici,

               

               Quand vous verrez cette pancarte,je ne serai loin !!!!

               Près de ce petit village,des bénévoles font un travail extraordinaire,

               Dans le but de préserver notre patrimoine,

               Rendez-leur visite via ce lien ci-dessous:

                             http://www.apeo.asso.fr/               Merci pour eux,et bonne recherche!!!!!             



Jouis de connaître

imagescatupo9z.jpg                Apprends encore et encore de la Vie,

                Bien avant que ce soit elle qui te donne des leçons,

                Jouis de connaître,

                De nourrir ton esprit du savoir éternel,

                De l’évidence qui s’imposait déjà à tes aïeux,

                De l’essentiel qui survivra à ton corps,

                De l’amour donné qui ne meurt jamais,

                De l’amour reçu qui ne s’oublit davantage,

                Fais de ta naissance une chance,

                De pouvoir écrire,lire et compter les signes,

                Qui n’auront de cesse d’alerter ta curiosité,

                De la réalité divine,

                Dont le sage n’ignore la vérité.

.



Parole du vieil homme

                « Le peu que noël nous apportait,

                  Créait en nous cent fois plus de plaisir,

                  Que notre actuelle jeunesse dorée,

                  Et sa myriade de cadeaux !!! ».

                  Jeunesse dorée ou plutôt blasée.



La bûche

untitled.bmp                Meilleur symbole d’espérance n’existe,

                Survivance du corps dans la violente froideur de l’hiver,

                Fera de lui l’amant du printemps,

                Près d’elle nos aïeux entretenaient la légende,

                La véritable mémoire de notre histoire,

                Brûle précieuse bûche,

                Tel le feu d’amour au plus profond de notre âme,

                Ta chaleur réchauffe tellement plus que notre être.



Naquit l’enfant au singulier destin

images12.jpg                C’est alors que naquit l’enfant au singulier destin,

                De curieux visionnaires prédisaient sa naissance,

                Quand ?,où ?,ils l’ignoraient,

                Car cet évènement fut discret,

                Nourrit de toute l’humilité du sincère amour,

                Prince il ne sera,

                Son royaume sera tout autre,

                Son âme pure fera des prodiges,

                Ses seuls mots ou son seul regard guériront,

                Il sera l’évidence,

                Mais aussi et surtout l’incompris,

                Pour l’heure seule la grande espérance de sa naissance,

                Nourrit la force et la volonté de ses nobles parents,

                De cette noblesse qui ne s’acquiert que par la pureté de ses sentiments.



Jeunes nous étions,jeunes nous resterons

images53.jpg                Nous avions tant d’envies,

                Même pas d’un avenir,

                Seul le présent importait,

                Se découvrir soi-même déjà une telle aventure,

                Qu’aimions-nous ?,tout et son contraire,

                Nostalgie,nous t’ignorions,

                Bien trop peu de souvenirs pour t’invoquer,

                Seule cette enfance presque évanouie,

                Nous rendait mélancolique,

                Pourtant les premiers chagrins véritables,

                Premières séparations dévoilaient l’illusion d’un bonheur parfait,

                Le départ soudain de ces chers anciens,

                Nous faisait apparaître cette mort forcément lointaine,

                Quand brusquement elle frappa un copain,

                Tu te souviens ?,

                Mon ami tu étais,tu es toujours,

                Mais combien ne le sont plus ?,

                Que d’hypocrisie,de lâcheté ou d’ignorance,

                Ces années ont révélées,

                Nous sommes toujours jeunes,

                Mais nous le serons toujours mon brave !!!,

                L’amitié véritable n’est-elle aussi solide que les liens de sang,

                Qui nous unissent à nos parents,

                Qu’à nos amours que nous avons eu la chance de trouver,

                Ah cet amour,

                N’est-il notre plus grande découverte,

                Notre fidèle espoir que nous ne cesserons d’entretenir ?;



La Terre peut nourrir tous ses enfants

images50.jpg                Tant de fertilité,

                Tant de richesse alimentaire,

                Tant de capacités matérielles et productives,

                Pourtant plusieurs centaines de millions d’enfants de notre Terre,

                Près d’un milliard plus sûrement, meurent de faim,

                L’évidence devrait l’interdire,

                Plus d’un tiers des récoltes produites sont perdues,

                Perte due au gaspillage au nord de notre belle bleue,

                Au pourrissement faute de logistique dans le sud,

                Il est plus que temps de faire un bon en avant,

                De donner une chance à l’amour universel,

                La logique ne serait-elle qu’économique ?,

                La conscience guidera notre futur par le bon sens,

                Il suffit à notre élite dirigeante de l’accepter.



Si l’ange n’était angélique

images45.jpg                L’ange symbole de justesse,de fidélité,

                De compassion,du précieux conseil,

                N’est surtout naïf,

                Il est lucide et pragmatique,

                Son message peut être puissant et sans concession,

                Il est certes d’amour mais aussi de force,

                De la force d’amour,

                Il ne tergiverse dans le doute,

                Si le chemin suit trop la voie de l’hypocrisie,

                De la faiblesse des sens,

                Sa colère s’exprimera dans le pessimisme de nos incertitudes,

                Se fera oublier dans notre inconscience,

                L’écouter est tellement d’évidence,

                De l’essentiel de ne fuir le bon sens,

                D’aimer sans partage,

                Fais de ton ange le virtuel gardien de ta conscience.



Libre

imagescapjzdob.jpg                La vraie liberté ?,

                N’est-elle de trouver sa conscience,

                De la comprendre,de la traduire sans directeur de pensée,

                De définir le résultat de sa recherche soi-même,

                De n’appeler le divin,Dieu,

                Seulement la source providentielle,

                De ne se perdre dans une course éffrénée,

                En ignorant la patience de son éternité,

                De n’être l’esclave d’une modernité qui ne l’est déjà plus,

                Mais de privilégier l’essentiel dans la plénitude de l’esprit,

                L’esprit qui n’a sans cesse peur,

                Peur de manquer,de ne plus jouir,

                De ne plus nourrir d’envie son corps,

                Etre libre d’observer,de comprendre,de s’extasier,de découvrir,

                De bénir toujours plus chaque nouvelle étonnante surprise,

                Que la Vie nous réserve,

                La liberté d’ignorer la mort,

                Car elle suppose la renaissance.



123

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie