Laëticia,innocente disparue

images8.jpg                A Anne inspiratrice de cet hommage,

                Puisse cette disparition trouver lumière et vérité,

                Pour le repos de cette innocence volée,

                Violée et violentée,

                Par le fou ignorant plus animal,

                Et encore n’est-ce faire offense à ce monde compagnon de l’humanité,

                Qu’être conscient et responsable de son éternité,

                Et tellement indigne de l’amour qui pourtant,

                Au grand dam des sceptiques,

                L’anime stérilement,

                De cette puissance bienfaitrice qui brille en nous,

                Depuis bien avant cette réalité apparente,

                Soeur de notre présent,

                Nous pensons à toi.



Cette âme infiniment supérieure

untitled.bmp                Elle fut prophète,

                Visionnaire historique,

                Première à voir l’essentiel,

                Jamais prisonnière de son présent,

                Elle savait l’éternel retour du temps,

                Connaissait les puissants pouvoirs de l’amour,

                Se souvenait-elle de son passé,

                Cette autre dimension bien avant son corps,

                Ces aventures spirituelles enfouies au sein de l’inaltérable mémoire,

                Rien qu’une âme supérieure sûre de ses erreurs révolues ou résolues,

                Professeur de vérité qu’il nous est libre d’écouter ou pas,

                Enorme liberté accordée par la Source originelle,

                Mais les traducteurs depuis,n’ont-ils déformé le vaste témoignage ?.

               

               

               



L’écrivain est parti,ses mots sont restés

imagescadv26f2.jpg                Il n’est plus de ce monde,

                Mais la précieuse énergie de ses émotions,

                Vibre toujours en nous,

                La fine alchimie de ces mots nous pénètre,

                Etait-il un messager au don sacré,

                Missionnaire littéraire,

                Ange provisoirement passé près  de nous,

                Tout de chair composé pour mieux nous toucher,

                Nous éveiller à la subtile émotion,

                Témoin secret de l’éternité qui sait ne trop se dévoiler,

                Ce futur certain que pourtant nous devons mériter,

                L’écrivain est parti,ses mots sont restés.



Terre promise

images32.jpg                Elle est la quête perpétuelle,

                Terre promise ou paradis perdu,

                Paradis quitté et volonté puissante de le retrouver,

                Impossible de ne trouver ses beaux rivages,

                Royaume d’amour et fraternel,

                Serait-il à construire sur cette planète qui est la notre,

                Fut-il déjà fondé et dévasté ?,

                Par un mystérieux déluge,

                Par ces forces supérieures que jamais l’Homme ne vaincra,

                Et s’il se méritait,ne se dévoilerait qu’aux assidus,

                Meilleurs élèves de la grande école de la Vie,

                Autre dimension qui s’offrirait à eux,

                Terre promise,quand verrons-nous tes délices ?.



Le respect de soi-même

images121.jpg                Le respect de soi-même,

                Premier essentiel qui ouvre tant de portes,

                Qui fournit la confiance nécessaire,

                Dont le plus solide des doutes ne peut résister,

                S’aimer et voir la voie suprême de l’amour,

                L’amour de ses semblables,des siens,

                Qui coule les solides fondations de la précieuse promesse,

                D’aimer au-delà de la mort,

                Au-delà de la vie,

                D’aimer toujours.

               



Mère,maîtresse de tous les sentiments

imagescazqh7pg.jpg                Combien de soldats,

                A la seconde du dernier souffle,

                Ont sorti ce mot premier entre tous,

                Maman;

                Notre mère,maîtresse de tous les sentiments,

                Que seule l’âme soeur remplace,

                Réceptacle de notre vie en création,

                Nourricière de nos premières heures et jours,

                Amour inconditionnel,

                Quand absent ou inconnu,

                Il manque tant,

                L’esprit maternel cette autre part du divin.



Euthanasie

images12.jpg                Peut-on aider son semblable à rejoindre l’autre face de la vie ?.

                Qui peut décider que l’espérance n’est plus de mise,

                Qu’il est temps pour l’âme de déposer le bilan,et d’aller rendre compte à la source divine ?.

                En fait personne.

                Ou peut-être l’âme soeur,le compagnon ou la compagne dont l’amour est avéré et reconnu,

                Celle qui s’est engagée pour le meilleur et pour le pire,

                Mais même au nom de l’amour,pouvons-nous autoriser l’interruption du chemin de Vie ?.

                 La conscience universelle a autant d’interprétations différentes,que d’êtres humains sur notre belle Terre.

                 Une loi pourrait-elle être suffisamment encadrée pour définir l’euthanasie ?.

                  N’y a-t-il pas des personnes qui communiquent uniquement grâce au clignement de paupières,qui pensent et donc vivent !!!.

                 A chacun son corps,à chacun sa conscience.



Le coeur est libre

images13.jpg                Jamais calculateur,

                Quand il aime,

                Il déclenche tant d’émotions,

                Que notre corps entier se trouble,

                Ne l’écouter ou le frustrer,

                Fait de nous un être simplement malheureux,

                Mais pourrait-il nourrir d’excès,

                Ces sentiments ainsi dévoilés ?,

                Ne voir de différences entre désir,plaisir,

                Et véritable,sincère amour,

                Ecoute-t-il nos sens ou notre conscience ?,

                Je veux croire que notre coeur ne peut se tromper,

                Il n’est esclave de son corps,

                Mais perçoit cette fine énergie,

                Ces liens intangibles,

                Qui unissent les âmes soeurs.



Patience

images43.jpg                Patience,

                Calme mes ardeurs,

                Mon impatience tonitruante,

                Mon désir est-il mon besoin ?,

                Donne-moi le temps,

                Le moment précieux où je jouirai de ce plaisir,

                Tant attendu,

                Jouissance qui ne serait plus si trop tôt venue,

                J’attendrai l’instant primordial,

                Pour le chérir si intensément,

                Que je bénirai chaque moment d’incertitude,

                Qui atténuait cette avidité,

                Et étreignait si fort mon âme.

               



Le précieux conseil

abf67ggca8vgs82ca24iz6oca95didxca8otktbcaogbnxfcasc7jhocapcx2r3cacqjaohcao3sc43calltfz9ca0euiy8cavagmcvca1dllvlca3snyrpcape4prrcale3t0scamlwesrcap4wnuicawh1v36.jpg                Le doute nous est certes permis,

                Pourtant nous avons en nous le précieux conseil,

                Ce juge de paix intérieur capable de définir nos excès et nos erreurs,

                Et surtout de définir le meilleur tracet de notre chemin de Vie.

                Car nous devons être certains que nous pouvons nous tromper,

                Mais nous ne pouvons le tromper,

                Et il ne nous trompera pas.

                Ce que nous appellons le hasard,est souvent le fruit de cette conversation parfois inconsciente,

                Qui conditionne nos rencontres,nos déplacements,nos envies et nos prérogatives,

                Il ne peut agir,et c’est là sa divine garantie,

                Que sous le sceau de l’Amour,

                Notre puissante conscience.

               



123

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie