L’amour et sa patience

images18.jpg                Pendant longtemps l’union des êtres était pur entendement,

                On rapprochait les corps sans se soucier de l’attrait des âmes,

                Le désir était accessoire,

                L’amour chose futile et inutile,

                L’intérêt pécunier prévalait sans autre appel à la conscience,

                Les fruits de ces considérations se nommaient adultère ou soumission féminine,

                Souvent ces époux apprenaient à se connaître et à s’aimer simplement,

                Aujourd’hui l’amour est devenu jetable,

                L’effort d’entretenir ses sentiments ne trouvant sa patience,

                Qu’il serait important de lier cette liberté d’aimer,

                Et l’esprit rationnel de nos aïeux,

                Le bonheur y trouverait sa part de vérité.



2 commentaires

  1. jcn54 24 avril

    Ce serait bien d’appliquer le bon sens et l’expérience du passé et de l’appliquer au présent… Mais ne serait-ce pas une utopie?
    Joyeux dimanche pascal Loïc.
    Amicalement.
    JC

    Dernière publication sur Jean Claude's news : Un ange parmi les anges

    Répondre

  2. souvenirs19 3 décembre

    Mariage arrangé par les parents
    Mariage de convenance
    Mariage d’hier à vie
    Mariage d’aujourd’hui jetable
    Mariage unisexe…

    Comment trouver-préserver une vie de couple ?
    Certainement pas sans affection-respect-patience…

    Bonne journée Loïc
    Amicalement, Anne

    Dernière publication sur Je me SOUVIENS... : FRERES ennemis etc...

    Répondre

Laisser un commentaire

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie