Les petites gens comme ils n’osent dire

images251.jpg                Le monde de la lumière médiatique,

                Des paillettes exubérantes,

                Soupirants du grand empire cinématograhique,

                Contractuels du puissant télévisuel,

                Aiment endosser les costumes du monde précaire,

                Des petites gens,comme ils n’osent dire,

                En le pensant pourtant si fort,

                Certains en sont issus,les plus sincères en leur rôles ils sont alors,

                D’autres,en grandes stars anoblis par le grand art,

                Ne le sont vraiment pas,

                Ces gens qui ne seraient donc petits,

                Manipulent les milliards en récompense excessive de leur talent,

                Que de sincérité rencontreraient leurs personnages,

                S’ils devenaient les chantres d’un plus grand partage,

                Et ne considéraient plus ces emplois peu rémunérés,

                Et pourtant si indispensables,

                Comme de simples sources d’histoires à raconter,

                Riches en humilité à faire pleurer le public en mal d’émotions,

                Qui bien souvent se reconnaît en ces protagonistes,

                Fin de l’ironie.

               



Ils quittent un à un le pouvoir

images4.jpg                Ils quittent un à un le pouvoir,

                Mais Dieu que les souvenirs,longtemps encore,

                Garderont la mémoire de leur répression,

                Puissent les fous ne plus agir de leur folle influence,

                Puissent ces pays enfin libres,trouver la paix,

                Voeu utopique,non,

                Le temps sait se souvenir du retard qu’il prend.

 

               

               



Pourquoi le vert est la couleur de l’espérance

agzvyjvcaue7wp8ca7a017wca6qhaq1ca0x2vfscaqzvek8caplc2fkcawvuin9ca2369l2cat0zxygcak8uee0cafr50t6carihdtwca2aztfmca1qesb7cabd927ocaa11b07catt0mfeca98ae3jcazqkcto.jpg                Dame nature se pare de son plus bel habit,

                Ce beau vert couleur d’espérance,de renouveau,

                Ou tout simplement de résurrection,

                Retour de la Vie dans toute son oeuvre,

                Après un long repos d’hiver,extrêmement long,

                Apprécions ce vert sortant pas à pas,et pourtant si rapidement,

                Que de chamboulement en quelques jours,

                Le royaume végétal nous tend les bras,

                Ouvrons les nôtres et fusionnons de joie,

                Ici le 3D n’est illusoire,il est permanent,

                Point de lunettes nécessaires,

                Vous avez des yeux,quelle chance,

                Votre bonheur est à portée de rétine.



Vis !!!

images381.jpg                Vis !!!,

                Simplement vis,

                Ne doute davantage,vis,

                Ose,respire cette existence de toute la force de ton coeur,

                Laisse l’amour pénétrer ton corps,

                Insuffler cette extraordinaire énergie vers ton âme,

                Ris,souris,échange,partage,

                Laisse-toi éblouir,

                Sois toi,rien que toi,

                Sois libre finalement,

                Libre d’aimer à ta guise sans aucune autorisation,

                Seule la sincérité est ton seul juge,

                Crée,exalte tes dons et talents,

                Aime ton oeuvre contre vents et marées,

                Tôt ou tard beaucoup suivront ton art,

                Ton savoir-faire sera ta reconnaissance,

                Emplis-toi sans cesse de cette infinie connaissance,

                La vie n’a de limites que celles de l’éternité.



Bourlingueur

images59.jpg                Tu n’as pas de frontières,

                Ton pays c’est la Terre,

                Souvent tu la chantes,

                Tu connais sa richesse,

                Sa diversité,

                Tu cherchais l’amour,le vrai,le pur,

                Tu l’as trouvé partout,

                Qui mieux que toi sait qu’il n’a de race ou de couleurs,

                Mais aussi que l’indifférence suit souvent la richesse,

                L’égoïsme a souvent l’odeur de l’argent,

                Souvent tu rencontres la violence,

                Mais tu sais la beauté des femmes universelle,

                Bourlingueur ou découvreur de bonheur.



Etre de son temps

images25.jpg                Etre de son temps quelle importance,

                Plutôt être visionnaire,

                Prendre de l’avance sur ce temps,

                Les modes passent,

                L’avenir très vite s’éclaire,

                Surviennent de nouvelles évidences;

                Anticiper,prévoir d’une subtile clairvoyance,

                Construit la sagesse du bienheureux,

                Qui finalement évalue le présent comme un simple héritage du passé,

                Jamais suiveur,mais bel et bien bâtisseur de son propre bonheur.



La terre fait les Hommes

untitled1.bmp                Son influence est énorme,

                Elle fait les Hommes qui l’habitent,

                Plus leurs racines sont ancrées en elle,

                Plus ils lui ressemblent,

                Vallonnée ou montagneuse,elle les fait rugueux,

                Riche en vignes ou vergers,ils sont souvent de fins épicuriens,

                Elle sait transformer les nouveaux venus tombés sous son charme,

                En de nouveaux disciples de sa grandeur naturelle;

                Nous ne sommes philosophes,

                Nous héritons de sa philosophie,

                Pour toujours notre maîtresse qu’il nous est un devoir de respecter.



La plus grande gloire

                Parcours incroyable du puissant personnage,

                Ou anonyme devenu célèbre par sa puissante conviction,

                De cette détermination et sa foi associée qui forment le terreau de l’histoire,

                Que le temps sait vernir du brillant de sa légende,

                Ou du puissant éclat du mythe,

                La plus grande gloire devra comme tout commun de ses semblables,

                Se prosterner devant l’incroyable immaculée blancheur de toute vérité formée,

                De la source divine.



Se découvrir et s’ouvrir

images151.jpg                S’aimer,se découvrir,

                Finalement s’apprécier,

                Construire ainsi son propre bonheur,

                Et s’étonner de porter un nouveau regard sur son environnement immédiat,

                Cette relation est universelle,

                L’amour au plus profond de nous peut rejaillir hors de notre corps,

                Tel un vaste manteau de lumière,

                Et nous prendre pour un long voyage d’espérance,

                Et découvrir les vastes champs de pardon,de compréhension,

                Des lacs de fraternité et d’entraide,

                Dont nous ignorions la beauté,

                Passant près d’eux il y a encore peu,

                Mais aveugles ou les yeux voilés par tant d’ignorance,

                Notre conscience s’ouvre,nous devinons l’éternité,

                Il suffit de si peu,

                S’aimer,simplement s’aimer.



Printemps est généreux

images6.jpg                Que Sieur printemps est généreux cette année,

                Que de fleurs sur tous les arbres a-t-il chargées,

                Que de plaisir crée-t-il en l’esprit des gourmands,

                Qui se délectent à l’avance d’une fameuse récolte de fruits,

                Quel bonheur devaient connaître nos aïeux en voyant une telle promesse printanière,

                La précieuse garantie de remplir les étagères d’indispensables conserves,

                Car leur essentiel était bien là,

                La sagesse d’apprécier ce que nature donne,

                En priant intensément qu’aucun aléa climatique vienne rompre cette espérance,

                Préservons cette relation,ou plutôt cette harmonie avec notre environnement.



123

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie