Mes souliers sont rouges

images2.jpg

                Performance en concert d’un fabuleux groupe,

                Au curieux nom de « Mes souliers sont rouges »,

                Aujourd’hui malheureusement dissous,   

                Ces musiciens avaient une énergie follement contagieuse,

                Spécialisés dans l’adaptation de traditionnels,

                Ils composaient aussi,

                Ce titre le prouve volontiers.



Déclencheurs d’émotions

images17.jpg                Les mots ont souvent ce pouvoir,      

                Cette faculté de toucher l’âme,

                Déclencheurs d’émotions qu’ils sont,

                De rendre le sourire à l’être profond,

                D’éveiller cet espoir fou,

                Cette splendide fleur qui grandit en notre coeur,

                Qui nourrit de ces fines couleurs notre esprit d’un divin optimisme,

                Fantastique bienfaisance si contagieuse,

                Qui irradie notre corps par cet autre sourire,

                Rendant notre visage témoin de notre bonheur,

                Il suffit de bien peu en vérité,

                Une précieuse rencontre peut aussi être cette source d’émotions,

                La vérité qui soudainement se dévoile.



L’oiseau est un symbole

images10.jpg               Maître des airs,

               Symbole de liberté,

               De paix quand colombe il est,

               Messager précieux de nos aïeux,

               Infaillible pigeon,innocent transmetteur,

               L’oiseau domine les hauteurs,

               Etonnant trait d’union entre ciel et terre,

               Entre certitude et espérance,

               Nous espérons voir notre âme nous survivre,

               D’un vol aussi facile et léger,

               Que les plus agiles de ces volatiles.



La fraternité

images5.jpg                Elle n’est une illusion,

                Tellement ancrée en nous,

                Qui sait se dévoiler  pour mieux unir l’humanité,

                De ses précieuses valeurs éternelles,

                Nous montrer la voie des élémentaires droits,

                Fondatrice de l’éminente charte des droits de l’Homme,

                Elle est simplement amour,

                Cette évidence que beaucoup n’osent considérer,

                Mais que le sage visionnaire comprend aisément,

                La fraternité est une noblesse que chacun peut proclamer.



L’absence

images15.jpg                L’absence,cette tueuse,

                Elle élimine des rires,des voix,

                Des présences essentielles car amour elles furent,

                Ou elles sont toujours,mais ne se l’avouent,

                Eloignées par la colère ou simplement la distance,

                Mais souvent la mort l’impose,

                Les souvenirs font de leur mieux pour accepter la chose,

                L’absence demeure cruelle de vide,de silence,

                Pourtant elle verra sa fin,

                Eliminée par la précieuse aide du temps,

                Et surtout la grâce divine de l’espérance,

                Qui dévoile ces champs du possible de l’éternité,

                Où le bonheur s’exprimera en de vives retrouvailles.



L’entraide universelle

                Dans un monde parfait,

                Un sage dit à un autre sage qu’il venait d’aider,

                Tu ne me dois rien,

                Un jour les rôles seront inversés,

                C’est alors moi qui aura besoin de ta précieuse aide,

                L’amour est une évidence en ce monde,

                L’entraide universelle la règle absolue,

                La monnaie d’échange,simplement le partage,

                Certains voudraient le nommer royaume utopique,

                D’autres l’avenir de nos âmes.



L’anxiété

                L'anxiété dans litterature poesie religion spirituel untitled5

                Elle remplit de ses doutes notre esprit,

                L’avenir ne serait qu’incertain,

                Impossible d’en dire du bien,

                L’anxiété se refuse à l’espérance,

                Ou quand elle l’accepte,n’ose croire en sa bienfaisance,

                Elle ne cesse de tout remettre en cause,

                Car elle n’est que questions,

                Mais elle n’a jamais assez de réponses,

                Son possédé avance,mais que de précautions prend-il,

                L’anxiété a le seul mérite de la prudence.



L’influence

images53.jpg                L’influence est redoutable,

                La rencontrer via les conseils de la méfiance,

                Est souvent plus que conseillé,

                Car la belle n’a toujours la bénédiction de la conscience,

                Elle suit parfois des intérêts particuliers,

                Un dessein nourrit par la folle avidité,

                Quand elle n’est associée à la cupidité,

                Mais Dieu qu’elle est précieuse quand conseillère elle devient,

                Nourrit par la sagesse,

                Qu’il est alors urgent de méditer le message sans aucune paresse.

               



Cette envie excessive

images37.jpg                Elle est cette déraison qui te morfond,

                Ce besoin qui n’est urgence,

                Qui peut et qui doit attendre,

                Ton essentiel est ailleurs,

                Il est cet amour qui doit grandir en toi,

                Cette priorité de te découvrir,

                De respecter ton semblable,

                Ces certitudes qui nourriront sans cesse ton espérance,

                Ne te crée d’inutiles frustrations,

                Où grandiront,telles de mauvaises herbes,nombre de doutes envahissants,

                Seul le besoin immédiat indispensable à ton présent,

                Doit importer en ton esprit,

                Ton futur viendra bien assez vite pour assouvir ces autres envies.



Journée officielle de la plaisanterie

untitled.bmp                Comme elle est précieuse cette date,

                Où toutes les blagues sont permises,

                Quand l’instantané des nouvelles du jour sont si sombres,

                Oublier cette fausse urgence informative en plaisants canulars est vivifiant ,

                Puisse ce premier avril demeurer à jamais journée officielle de la plaisanterie, 

                Et fêter par là-même,tels nos anciens,une nouvelle année,

                Qui commence bel et bien en cette belle période,

                Où la nature honore sa promesse de résurrection,

                Et transforme profondément en nous,

                Toute une espérance en véritable certitude.



123

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie