Créer

                Créer est un épanouissement,

                Un puissant révélateur de notre être profond,

                La révélation sensationnelle de nos dons et talents,

                Une fabrique d’espérance,

                L’intérêt de cette vie devient une évidence,

                Créer révèle l’âme,

                Sa véritable identité,

                Mais aussi ses doutes et craintes,

                Voire dévoiler en cet art exprimé,

                Toutes ces peurs enfouies au fond de l’âme depuis des âges,

                Les exorciser ainsi élève l’être spirituel,

                Vers un bonheur que parfois il n’osait espérer.



Belle colombe

images8.jpg                Belle colombe de l’espérance,

                Guide-nous vers les radieux cieux de l’amour sans partage,

                Car offerts à tous,

                Cette éternité future,

                Oubliée,sacrifiée ou trahie par les âmes errantes,

                Trop heureuses de cette puissance éphémère,

                Simples rois terrestres droit venus des ténèbres

                Autres illusionnistes du bonheur véritable,

                Que pourtant le merveilleux pardon divin,

                Elévera tôt ou tard à la plénitude,

                L’Oeuvre de vie sera alors accomplie.



La véritable hérésie

images7.jpg                L’incroyable misogynie des grands courants religieux,

                Est la véritable hérésie de nos aïeux,

                Cette folle volonté d’exclure la moitié divine,

                La part essentielle de l’amour,

                L’amour avec force,

                Quand l’autre est la force de l’amour,

                Le féminin et le masculin le noble couple,

                L’union sacrée,

                Source de Vie,l’alpha et l’oméga,

                Renier cette évidence,que dis-je cette vérité,

                Est l’ultime blasphème qui salit sans cesse les âmes ignorantes,

                Le grand équilibre des sexes,

                Nourrira les siècles venant,

                Et surtout rendra effarant tant d’obscurantisme.



Il voulait voir Dieu

images22.jpg                Il voulait voir Dieu,

                Que de recherches fit-il,

                Il crut L’approcher,

                Comment Le reconnaître,

                Comprit qu’Il n’a de visage,

                Mais tant de visages,

                Qu’Il n’est un corps,

                Mais tant de corps,

                Il voulait se convaincre qu’Il ne pouvait qu’être infiniment grand,

                Il sut vite qu’il pouvait trouver la trace divine dans l’infiniment petit,

                Quel est son Nom,

                Lui qui est minéral,végétal,animal,humain,

                Mais encore étoile,univers,où s’arrête sa grandeur,

                Son génie est cette omniprésence,

                Que cache-t-Il au-delà de ce visible,

                Tant de secrets,et encore tant d’amour,

                Ce mot déclencha soudainement en lui une vive étincelle,

                Il ne vit Dieu,

                Mais ce qu’Il est en définitive,l’absolu se dévoila au fond de son coeur,

                Dieu est amour.

               



Seul le geste compte

                Qui ne sait le reconnaître,

                Perd une telle preuve d’amour,

                Ce geste anodin,parfois anonyme,

                Présent insignifiant,

                Mais riche de symbole dans sa forme ou son expression,

                Béni par un coeur sincère,

                Attention délicate,

                Dénuée d’une richesse monétaire,

                Pourtant d’une valeur spirituelle vive,

                Car qu’importe l’importance du don,

                Seul l’attention et le geste compte.



Quelle émotion !!

images35.jpg                A cette remarque: »quelle émotion ce soir »,

                Un artiste répondit:

                « N’est-ce là mon devoir ?,

                Transmettre et partager les émotions,

                Emplir les coeurs de puissants sentiments,

                Exulter les corps pour mieux régaler les âmes,

                Créer le bonheur d’une puissante fraternité,

                Simplement aimer,et témoigner cet amour à eux qui m’aiment tant en retour !! »,

                Plus qu’un artiste,un créateur de joie éternelle.



Ces artistes au court passage

images6.jpg                Ils avaient la beauté,

                Le talent,voire le génie,

                Ils en abusèrent,âmes d’artistes torturées,

                Agrippées par l’alcool,la drogue,le plaisir facile,

                Leur passage fut bref,

                Quelques éclairs en leur art accomplis,

                Puis ils s’enfuirent tôt,tel un destin qui devait vite se dessiner,

                Vingt-sept printemps devaient suffire,point un de plus,

                Amy,Jimi,Jim ou Janis,

                Quand trouverez-vous enfin la paix en votre être profond,

                A votre égard,l’essentiel serait-il ailleurs ?.



N’avoir connu l’amour

                Faut-il être fou pour n’avoir connu l’amour,

                N’avoir aimé ou été aimé,non !!,

                Combien de solitudes notre société crée,

                De célibats difficilement acceptés,

                De solitudes maquillées par d’illusoires sourires,

                Connaître ne serait-ce qu’une fois l’amour,

                Le vrai et sincère est une chance formidable que beaucoup ne savent entretenir,

                L’engagé corps et âme au nom de son précieux honneur,

                Qui ne connaît près de lui de telles désespérances que l’habitude enfouit,

                Rencontrer,faire des rencontres la grande aventure,

                Mais pourtant quelle aventure,

                Que de beaux voyages sur les ailes de la passion,

                De confessions au creux de la chaleur des corps enlacés,

                De jouissance en extases partagées,

                Beaucoup de nos semblables ne connaissent cette ivresse des sentiments,

                Précieux amour,puisses-tu rester près de moi toujours.



Furtive rencontre,précieuse rencontre

imagescaprgvej.jpg                Elle est passée sans laisser de trace,

                Si ce n’est dans l’inconscient,

                Remarque ou parole anodine,

                Commentaire insignifiant,

                Pourtant tel un message,la vérité s’y trouvait,

                Simple conseil,encouragement indifférent,

                Comme un quidam choisi au hasard,

                Il transmit la question,

                Qui allait éveiller le devoir de réponse,

                Savait-il lui-même ce qu’il déclenchait ?,

                Sans doute non,

                Avons-nous ce pouvoir,

                De devenir à tout moment,

                Une furtive et précieuse rencontre ?.



Croire ou ne pas croire

                Croire ou ne pas croire,

                Espérer ou ne pas espérer,

                Deviner la Vie après la mort,

                Changer son présent en devinant la beauté de cet autre futur,

                La foi est une enquête permanente,

                Une recherche constante d’indices,

                Qui ont tous une source commune,le Divin,

                Finalement le problème n’est justement de croire ou pas,

                Mais de vouloir chercher et d’être persuadé de trouver,

                Et de faire ainsi de son existence un vaste empire d’optimisme,

                Prendre une avance importante vers le bonheur.



123

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie