L’oubli

                       L'oubli dans litterature poesie religion spirituel sans-titre4

 

                       L’oubli est cruel,combien d’instants met-il entre parenthèses,

                       Mais bien heureusement la mémoire sait les retrouver en d’émouvants rappels,

                       Moments de partage,d’amitié,de sincère amour,

                       Car les pénibles instants,trahison,colère,si nocifs à notre bonheur,

                       Qu’ils restent en cet oubli,nul besoin de les rappeler,

                       Souvent ils s’imposent sans même que notre volonté les invite en notre présent,

                       L’oubli a ses failles,quel cruel.



7 commentaires

  1. souvenirs19 22 juin

    L’OUBLI ?
    voilà un bienfaisant quand il s’agit de douleurs…
    voilà un malfaisant lorsqu’il prend la forme de maladies…
    mais souvent son tiroir s’ouvre devant un clin d’oeil de la vie, une image, un parfum, une parole….

    Bonne journée sans oubli Loïc
    Anne

    Dernière publication sur Je me SOUVIENS... : FRERES ennemis etc...

    Répondre

  2. jijimagiccinqsept 22 juin

    Salut Loïc,

    La mémoire est sélective, elle a tendance à éliminer ce qui nous gêne.
    Hélas, comme tu le dis, l’esprit est tordu parfois… Ce foutu négatif : s’il n’existait qu’en matière de photo…

    Amitiés,

    Jean-Jacques.

    Dernière publication sur  : Adieu Manitas...

    Répondre

  3. jcn54 23 juin

    L’oubli du mauvais est parfois constructif, mais l’oubli d’autrui est impardonnable…
    Bonne journée Loïc.
    JC

    Dernière publication sur Jean Claude's news : Un ange parmi les anges

    Répondre

  4. Le Marginal Magnifique 23 juin

    Jolie photo ! C’est bien vu je trouve : l’oubli a ses bons et ses mauvais côtés…

    Bon week-end !

    Dernière publication sur Le Marginal Magnifique : Déménagement

    Répondre

  5. Zaz 23 juin

    Comme pour beaucoup de choses, l’oubli est à la fois une bénédiction et une plaie. Si l’oubli n’était pas possible, comment pourrait-on survivre aux pires drames ? Mais quand l’oubli est la résultante d’une maladie, par exemple Alzheimer, alors c’est terrible pour les proches qui sont plongés dans l’oubli.

    Répondre

  6. L’éclaireur 25 juin

    S’oublier est plus cruel que l’oubli …

    Bonne journée à toi Loïc,
    Amicalement,
    Denis

    Répondre

  7. jeannette insurgé 28 juin

    à ma naissance l’option « oubli » ne m’a pas été distribuée…
    ce n’est pas toujours facile mais…. Je suis comme ça!

    jeannette

    Répondre

Laisser un commentaire

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie