Qui aime beaucoup

                        Qui aime beaucoup est exigeant,

                        Connaît les pouvoirs de l’amour,

                        Pardonne certes mais n’accepte sa trahison,

                        Il sait la valeur essentielle,

                        Ultime car unique de cet héritage,

                        Mémoire de l’éternelle naissance,

                        Don divin en ce coeur maître de l’être,

                        Qu’il est fou de renier,de duper,

                        Qui aime beaucoup a la force de son exigeance.



7 commentaires

  1. jullia 22 novembre

    Je dirai plutôt qui aime beaucoup exige peut être beaucoup, mais qui aime bien n’exige rien ;)
    Le vrai amour est fait d’abnégation et du don de soi ,
    Mais où est le véritable amour :?:
    Bisous du soir :oops:

    Dernière publication sur C'est chez moi! : Au revoir...

    Répondre

  2. Le Marginal Magnifique 22 novembre

    Très bon et très juste, les exigeants sont souvent exigeants avec eux-mêmes…

    Bonne soirée !

    Répondre

  3. binicaise 22 novembre

    L’exigence est elle normale quand on aime, vaste sujet …..
    Bonne soirée bises Jacqueline

    Dernière publication sur Binicaise : Blog en pause pour une durée indéterminée.

    Répondre

  4. ismeraldamadrid 22 novembre

    L´Amour est tolérance, l´exigeance est à mettre en relation avec l´autoritarisme. L´Amour est inconditionnel: il se donne et n´attend rien en retour. Il est heureux dans le don.

    Bonne soirée, bisous Ismeralda

    Dernière publication sur De Madrid à Liège, me rejoindrez vous dans mes délires :-) ? : La coupe du Roi (2012-2013) pour l´Atletico de Madrid. Merci Cholo.

    Répondre

  5. jcn54 23 novembre

    Est-ce être tolérant d’exiger ?
    Bonne journée Loïc.
    JC

    Dernière publication sur Jean Claude's news : Un ange parmi les anges

    Répondre

  6. Jean 23 novembre

    Bonjour
    Oui, c’est vrai qui aime beaucoup est exigeant…..
    Sincèrement
    Jean

    Répondre

  7. jijimagiccinqsept 23 novembre

    Salut Loïc,

    A force de trahisons, on finit par se blaser, n’espérant plus rien de la race humaine…
    La capacité d’aimer, je l’ai (du moins je pense), mais j’ai aussi celle de détester : je serais malhonnête si je prétendais le contraire !
    Est-ce la conséquence d’une trop grande exigence ?
    Je suis bien incapable de répondre à cette question…

    J’essaie de faire mien ce phrasé du Grand Georges :

    « Gloire à qui n’ayant pas
    D’idéal sacro-saint
    Se borne à ne pas trop
    Emmerder ses voisins… »

    C’est déjà pas mal, à y repenser !

    Amitiés,

    Jean-Jacques.

    Dernière publication sur  : Adieu Manitas...

    Répondre

Laisser un commentaire

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie