La source divine

                      Nous venons de la source divine,nous y retournerons,

                      Qui en est sûr ne se perd,connaît la direction,

                      Sait se fier à l’intinct de son amour,

                      Sait-il ces jours voués à lui rendre évidence,

                      Créateurs de vives certitudes,

                      L’espérance jamais ne l’abandonne,

                      Il avance en son présent,retient le meilleur de son passé,

                      Trace son avenir d’un probable bonheur,

                      Qui en est sûr oui,avance sans crainte et sans doute,

                      Sans davantage de fatigue,

                      Se surprend-il déjà de retrouver la source divine.



4 commentaires

  1. binicaise 8 août

    Pas facile d’en être certain il faut une foi sans faille….Bonne fin de journée bises Jacqueline

    Dernière publication sur Binicaise : Blog en pause pour une durée indéterminée.

    Répondre

  2. unpeudetao 9 août

    Bonjour Chasseur !
    Un petit tour sur les blogs avant de partir quelques jours..

    Ne sommes-nous pas toujours dans cette « source » ? (Tout est Un).

    Amicalement.

    Dernière publication sur Contes, légendes, fables et histoires. : Histoire de cheval (Conte soufi)

    Répondre

  3. jcn54 9 août

    Comme dit Jacqueline cela requiert une grande foi.
    Bonne journée Loïc.
    Amicalement.

    Dernière publication sur Jean Claude's news : Un ange parmi les anges

    Répondre

  4. melodine 9 août

    bonsoir,

    Selon Lavoisier tout vient de la même source

    « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » comme l’eau par exemple qui peut être liquide (l’eau des mers, des lacs etc) si elle bout, elle se transforme en vapeur, et si elle gèle elle devient solide (glace).

    Pour le corps humain, c’est la même chose, il passe par des étapes différentes de sa conception à sa mort.

    L’esprit et l’âme s’installent dans le corps de l’enfant in- utéro, dans les dernières semaines de la gestation ; ils quitteront ce corps à sa mort pour recommencer un nouveau cycle.

    Deux vocables peuvent être utilisés pour désigner cette source :

    - La Nature
    - Dieu

    A mon avis, les deux fusionnent, elles représentent la vie éternelle.

    Bonne soirée Loïc

    Amicalement

    Coline

    Dernière publication sur MELODINE : comptine pour aller à l'école

    Répondre

Laisser un commentaire

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie