En vive liberté d’aimer

                     Puisse l’habit de notre corps n’être un uniforme,

                     En tout point conforme à la règle commune,

                     Car à chacun l’héritage de son amour,

                     Dons spécifiques qui doivent tant exulter,

                     A chacun l’envie d’en découdre avec ses doutes,

                     Ainsi les rendre inexpressifs,

                     A chaque la volonté de rencontrer les précieuses certitudes,

                     Les vertueuses amies,

                     Guides infaillibles vers l’horizon de vérité,

                     A chacun le choix du chemin vers les terres de plénitude,

                     Oui,puisse notre cœur s’exprimer sans peine,

                     En vive liberté d’aimer.



6 commentaires

  1. jijimagiccinqsept 15 août

    Salut Loïc,

    C’est vrai que cela est une lutte intérieure…

    Le doute est légitime dans un parcours, le tout est de résoudre son ou ses équations.
    Quelle combat est plus passionnant que celui qu’on se livre à soi-même, essayant de se libérer de geôles dont nous avons les clefs sans même le savoir la plupart du temps ?

    La liberté d’aimer, n’est-ce pas une revanche sur soi-même, lorsqu’on s’est libéré de fausses certitudes que des anciens nous a laissées entre deux de leurs regrets ?!?

    Amitiés,

    Jean-Jacques.

    Dernière publication sur  : Adieu Manitas...

    Répondre

  2. binicaise 16 août

    La liberté d’aimer comme toute liberté elle doit se gagner.
    Bonne journée bises Jacqueline

    Dernière publication sur Binicaise : Blog en pause pour une durée indéterminée.

    Répondre

  3. jcn54 16 août

    Nul ne doit contester la liberté d’aimer…
    Bonne journée Loïc.

    Dernière publication sur Jean Claude's news : Un ange parmi les anges

    Répondre

  4. Jean 16 août

    Oui vive la liberté d’aimer… mais il faut savoir canaliser cette liberté… car tant « d’amours » ne sont « ni viable » « ni enviable »…
    Amicalement
    Jean

    Répondre

  5. souvenirs19 16 août

    Aimer sait conjuguer
    amitié et sincérité
    présence et liberté
    fidélité et les années…
    le corps au coeur subordonné

    Bonne fin de journée Loïc
    amicalement, Anne

    Dernière publication sur Je me SOUVIENS... : FRERES ennemis etc...

    Répondre

  6. coline3 16 août

    Bonsoir,

    Eprouver un véritable amour, c’est le soleil qui entre dans notre vie.

    Mendier l’amour à droite à gauche, c’est ne pas savoir écouter les élans de son coeur, et trop écouter les élans de son corps, en fait cette dernière version ne s’appelle pas AIMER…… c’est seulement s’aimer soi-même, c’est l’histoire de Narcisse qui méprisait l’amour, et n’avait d’yeux que pour son image qui se reflétait dans la Fontaine. Il se laissa mourir de ne pas pouvoir la saisir.

    Amicalement

    Coline

    Dernière publication sur  : du temps des cerises aux feuilles mortes

    Répondre

Laisser un commentaire

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie