L’être de pouvoir

                     Ainsi le plus puissant des êtres,

                     Lui avide de gloire et de puissance,

                     Ne serait le plus heureux des Hommes,

                     Quelle douleur de son âme voile-t-il par cette recherche perpétuelle de reconnaissance,

                     Parfois pourtant,en de rares exceptions,

                     Sa force spirituelle fait de lui le guide infaillible,

                     L’élu d’une génération,

                     Le providentiel d’un instant humain,

                     Celui qui doit changer le cours de l’histoire et terrasser le diabolique,

                     Cet autre qui renie son intime souffrance,

                     Qui la masque par une folle domination sur ses semblables,

                     L’être de pouvoir a beaucoup à justifier auprès de son éternité.



5 commentaires

  1. emmareves 28 août

    Pouvoir
    quel beau verbe
    au service de la communauté
    Pouvoir
    quel cerbère
    par le mégalomane exercé
    Pouvoir
    un arme
    au double tranchant oublié
    Pouvoir
    éphémère
    ici-bas mais pas pour l’Incréé

    Bonne journée LoÏc
    amicalement

    Dernière publication sur Emmareves : SAINTS de...

    Répondre

  2. Lily 28 août

    Bonjour Loïc,

    L’Être de pouvoir ne vivrait-il pas selon son Ego ?

    Bonne journée à Toi

    Répondre

  3. melodine 28 août

    Bonjour Loïc

    Avoir le pouvoir sur sa propre destinée est un rare bonheur !!!

    Mais avoir le pouvoir sur une nation, est un vrai dilemme, je n’aurai jamais pu accéder à cette fonction, cela m’aurait donné le vertige, et m’aurait remplie d’angoisses, et de culpabilités.

    Quand un seul homme détient le pouvoir, c’est une dictature.

    Dans une démocratie il y a des garde-fous, mais l’homme de pouvoir choisi par le peuple, choisit à son tour les membres du gouvernement à son image. De ce système découle un verrouillage des idées qui mène à une subjectivité parfaite et inadéquate.: on n’arrive jamais à rien à se prendre pour le nombril du monde ! ! !

    Donc, le pouvoir est un leurre./

    Amitiés

    Coline

    Dernière publication sur MELODINE : comptine pour aller à l'école

    Répondre

  4. jullia 28 août

    Le pouvoir pour qui, pourquoi :?:
    Comment peut on se sentir supérieur au point de vouloir gouverner tout un peuple :mad:
    Nul n’a le droit de rabaisser son semblable :evil:
    Mais les dirigeants ont le bons sens effacé par les flatteurs qui les entourent… et qui voudraient dans doute être à leur place :!:
    Bisous du var.

    Dernière publication sur C'est chez moi! : Au revoir...

    Répondre

  5. jcn54 29 août

    Le pouvoir doit être utilisé avec modération…
    Bonne journée Loïc.
    Amicalement.

    Dernière publication sur Jean Claude's news : Un ange parmi les anges

    Répondre

Répondre à emmareves Annuler la réponse.

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie