La source divine

                      Nous venons de la source divine,nous y retournerons,

                      Qui en est sûr ne se perd,connaît la direction,

                      Sait se fier à l’intinct de son amour,

                      Sait-il ces jours voués à lui rendre évidence,

                      Créateurs de vives certitudes,

                      L’espérance jamais ne l’abandonne,

                      Il avance en son présent,retient le meilleur de son passé,

                      Trace son avenir d’un probable bonheur,

                      Qui en est sûr oui,avance sans crainte et sans doute,

                      Sans davantage de fatigue,

                      Se surprend-il déjà de retrouver la source divine.



Abondance

                     Abondance,

                     Quel piège refermes-tu,

                     Toi le trop,l’excès alors à toute portée,

                     Comment t’oublier,

                     Simplement te rendre moindre,

                     Pourrais-tu être partage,

                     Rendre l’équitable part à chacun,

                     Abondance,

                     Tu en appelles à notre conscience,

                     A l’éveil de notre connaissance,

                     Nous devons entendre le besoin,

                     L’opulence souvent crée la spirituelle carence,

                     Ainsi abondance,

                     Devons-nous cesser ta folle influence.



Le bonheur ne s’attend

                     Comment peut-on espérer rencontrer le bonheur en son attente,

                     Lui qui s’offre à notre volonté,

                     A notre sincérité,

                     A l’envie pure de notre cœur d’entendre sa vérité,

                     Le bonheur ne se cherche,il est là,

                     Attend de se faire évidence en nos sens,

                     Ne plus douter,

                     Rompre les chaînes des regrets pour enfin découvrir l’amour,

                     Lui agent divin de l’existence,

                     Ainsi le bonheur emplit nos jours sans plus d’espérance,

                     Mais en si grandes certitudes.



Le respect de l’être

                     Respecter en chaque être son âme,

                     Cette éternité tout aussi nôtre,

                     En celui qui connaît la force de son amour,

                     Comme en cet autre qui l’ignore,

                     En cette évidence la puissance de notre espérance,

                     La pureté de nos certitudes,

                     Amour reconnu,amour rendu,

                     Pardon accordé,sérénité rencontrée,

                     Ainsi le respect de notre être par la noblesse de notre âme.



Destinée

                     Destinée,

                     Rejoins mes plus intimes souhaits,

                     Rends-moi plénitude,

                     Pure allégresse en cette existence,

                     Découvrir ses secrets,

                     M’emplir de leur évidence,

                     Oui aimer vivre,

                     Aimer encore dis-tu,

                     Destinée,

                     Est-ce ton premier mystère,

                     Rien n’est secret affirmes-tu,

                     Suffit-il de vouloir,

                     Alors vient le pouvoir,

                     Destinée,

                     Puisses-tu m’offrir la vérité.



L’art de tout avoir

                     L’art de tout avoir,

                     Combien l’avare ou le cupide ne le pratiquent,

                     Ne sont les artistes doués de ses dons et talents,

                     L’art de tout avoir est d’une vérité qui ignore la richesse de ces jours,

                     Evaluée par les seuls chiffres,

                     Non l’art de tout avoir est évidence en la conscience,

                     Que première importance est d’être riche de nombre de certitudes,

                     Saluée par une indicible et intime joie,

                     Ainsi le grand bonheur offert par le courage ou serait-ce la vertueuse volonté,

                     Avoir suivi sans faiblesse le chemin de l’espérance,

                     Découvrir l’horizon d’amour et ne plus se perdre alors,

                     Oui le grand bonheur de ne plus chercher vérité,

                     L’avoir trouvée et toujours un peu plus s’en approcher,

                     Tel pourrait se définir l’art de tout avoir.



La science de l’amour

                     Il est une science accessible à chacun,

                     Tous viendront à son évidence,

                     A son divin savoir,

                     A tous les capacités pour comprendre ses formules,

                     Car vite devient-elle l’indicible passion,

                     Combien apporte-t-elle les réponses tant attendues à ce cœur si fertile en questions,

                     Ainsi la science de l’amour.



123

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie