Le silence rendu à l’injure

                      Le silence rendu à l’injure sera toujours la meilleure réponse,

                      Dieu que nous en doutons,

                      Grande est la tentation de saisir les mots violents,

                      Pour les brandir en ultime menace,

                      Tels sont-ils pour former une autre injure,

                      Ainsi ne créons-nous que nombre de regrets en l’œuvre de notre mémoire,

                      Faisons peser le poids de l’injure sur les seules épaules de son auteur,

                      Par notre silence témoignons tout l’acquis de notre sagesse,

                      Par notre regard toutes les certitudes de notre être intime,

                      Si nous devons prononcer les mots,

                      Qu’ils soient ceux de l’universelle vérité,

                      Posture naïve dira le fou sûr de sa force,

                      Pourtant l’injure s’évanouit d’elle-même face au silence,

                      Comme retenue par le temps,

                      Revient-elle vers sa source emplie de tant de doutes,

                      Que l’auteur de l’injure en retient la vive leçon.



5 commentaires

  1. chamade1000 30 décembre

    Bonjour
    J’aime beaucoup ce texte!
    Les injures font malheureusement partie de la vie actuelle.
    Que ce soit dans les familles, entre amis, dans les rues et bien d’autres..
    Certaines personnes ne peuvent rester « muettes » si elles sont agressées..Et la situation empire..
    Le silence est la meilleure réponse qui soit!
    Ainsi le calme peut revenir doucement..Nous ne sommes pas naïfs ou faibles pour la cause..La tentation de rendre le mal pour le mal peut être forte, mais la sagesse nous permettra de ne pas le faire..
    Proverbe 15:1 dit Une réponse, lorsqu’elle est douce, détourne la fureur, mais une parole qui cause de la douleur fait monter la colère.
    Bonne fin de journée
    Amitiés
    Francine

    Dernière publication sur Mes émotions : A cette enfant que j'étais °°°°°

    Répondre

  2. souvenirs19 31 décembre

    L’indifférence est le meilleur des mépris
    Devant l’injure faut-il fermer les yeux ou répliquer ?
    Sage la personne qui passe son chemin…
    La bave du crapaud n’atteint pas la blanche colombe.

    Bon réveillon de la St Sylvestre Loïc
    amicalement Anne

    Dernière publication sur Je me SOUVIENS... : FRERES ennemis etc...

    Répondre

  3. jcn54 31 décembre

    Il m’est parfois difficile de garder mon sang-froid devant l’injure…
    Bonne journée Loïc.

    Dernière publication sur Jean Claude's news : Un ange parmi les anges

    Répondre

  4. jean 31 décembre

    Le dernier bonjour de l’année….
    J’aime bien ton texte…
    J’aime aussi d’une façon habituelle venir te lire…
    Et j’apprécie tes visites…
    Mes meilleurs vœux pour 2014.
    Jean

    Répondre

  5. Le Marginal Magnifique 1 janvier

    Ah la posture si chère à Gandhi, le satyagraha : faire prendre conscience de ses erreurs à autrui en lui opposant une attitude de paix. C’est la marque des sages dont tu fais partie !

    Répondre

Laisser un commentaire

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie