Nulle larme ne se perd

                      Nulle larme ne se perd,

                      La souffrance aurait sa science,

                      La vérité du sage est sans pitié,

                      Faut-il connaître la douleur pour rendre éminente valeur au bonheur,

                      L’existence prétend cette évidence,

                      L’âme si sûre de son amour a donc si souffert et ne veut plus souffrir,

                      Ainsi est sans faille sa confiance en l’espérance,

                      Sait-elle que pardonner,

                      Que partager,

                      Sait-elle qu’aimer.



4 commentaires

  1. jcn54 23 janvier

    Larmes de peine ou de joie…
    Bonne journée Loïc.

    Dernière publication sur Jean Claude's news : Un ange parmi les anges

    Répondre

  2. chamade1000 23 janvier

    Bonsoir
    Si aucune larme ne se perd, il y aurait des inondations dans ma maison!
    Oui, faut-il souffrir pour avoir droit à un peu de bonheur?
    Pour certaines personnes, oui!!
    Bonne soirée
    Amitiés
    Francine

    Dernière publication sur Mes émotions : A cette enfant que j'étais °°°°°

    Répondre

  3. ditchlakwak 23 janvier

    Pourquoi ai-je un cerveau? Il pleure, il exige, il demande s’il y a une chance? Mais il ne veut surtout pas s’entendre dire : »non »…

    Dernière publication sur Pêle-mêle : Chien Bleu - Nommé comme Meilleur court métrage à la 45e cérémonie des César 2020

    Répondre

  4. plius 24 janvier

    Une larme de bonheur ou de tristesse reste une larme…une souffrance avant ou après. Un peu d’eau…toujours trop. BON WE. C.

    Répondre

Laisser un commentaire

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie