L’orgueilleux

                     L’orgueilleux est seul sur le chemin de sa vérité,

                     Son insolence ne crée la véritable amitié,

                     N’aime-t-il qu’à moitié,méprise-t-il cette autre humilité,

                     Ne devine-t-il cette autre sincérité,

                     Voile-t-il son apparence d’une fausse beauté,

                     Est-il sourd aux messages de l’espérance,

                     L’orgueilleux ignore la première et divine valeur de son coeur,

                     Ne considère-t-il son amour qu’à la seule lueur de ces jours,

                     Pourtant en son for intérieur devine-t-il de nouveaux regrets pour son éternité,

                     Puisse-t-il au plus tôt connaître l’éveil et laisser à l’oubli ces instants fous de son orgueil.



2 commentaires

  1. jullia 16 février

    L’orgueilleux n’aime que lui même ou sa propre personne à travers les autres :evil:
    Il se croit supérieur et lutte sans cesse pour être à la première place :!:
    Je le plains, il n’est jamais satisfait…et ne le sera jamais :lol:
    Bisous du var à nouveau sous le soleil ;)

    Dernière publication sur C'est chez moi! : Au revoir...

    Répondre

  2. jean 17 février

    Oui, et bien des orgueilleux… il s’en trouve… hélas j’en connais trop…

    Répondre

Laisser un commentaire

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie