Le vice

                     Le vice faut-il tant le blâmer,

                     Témoin des joies d’une intense vie,

                     Ne veut-il qu’en ces jours intensément jouir,

                     Se fait-il piéger par l’excès,

                     Se voit-il délaisser par une conscience endormie,

                     Abandonner par un amour reclu en son oubli,

                     Le vice perdu en cet être porté par tant de peurs,

                     Mal guidé par tant de doutes,

                     Doit-il retrouver le sens de son espérance,

                     Ne plus perdre le temps de cette précieuse existence,

                     Pourquoi cette souffrance pour si peu de jouissance,

                     Qu’il abandonne ce vice à la mémoire de ce seul passé,

                     Qu’il aime enfin,connaîtra-t-il le plus noble plaisir.



4 commentaires

  1. Le Marginal Magnifique 26 juin

    Point de vice chez nous, cher Chasseur d’images spirituelles ! Je passe en coup de vent pour te saluer, viens un peu me régaler d’un commentaire ;-) .

    Bonne soirée.

    Répondre

  2. armelou 26 juin

    le vice c’est le mal bqu’on fait sans plaisir . COLETTE (Claudine en ménage).

    bonne soirée à toi

    armelou/coline

    Dernière publication sur ARMELOU : la MISERE SOCIALE ( HONTE AU GOUVERNEMENT )

    Répondre

  3. jean 27 juin

    Oui, parfois on aime bien nos vices… Pourtant c’est pas glorieux !!!

    Répondre

  4. binicaise 27 juin

    Comme dit Jean nous pouvons aimer parfois nos vices, mais dans ce cas ils ne sont pas bien méchants, je crois.
    Bonne journée Jacqueline

    Dernière publication sur Binicaise : Blog en pause pour une durée indéterminée.

    Répondre

Laisser un commentaire

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie