Devant le spectacle

                     Devant le spectacle se complaît en chacun son imaginaire,

                     S’évadent les pensées,quittent-elles ce seul intérêt terre à terre,

                     Le spectacle,enfant des arts,se joue des évidences,

                     Son auteur chantre de l’espérance,

                     Par son talent en partage,se libérait d’une folle souffrance,

                     Pour ce temps fait-il chanter les mots,danser les sons,

                     Offre-t-il l’allégorie par mille images ou nombre de formes,

                     Le spectacle pour chacun ouvre les portes d’une vérité qui autrement ne sait s’exprimer,

                     De l’amour le spectacle en dessine les contours,

                     Modèle son corps  tout en chair de réjouissance,

                     Qui n’aspire qu’à la pure jouissance des sens,

                     Qu’à l’allégresse d’une sagesse enfin vêtue de plénitude,

                     Le spectacle dévoile pour notre conscience tout le bonheur d’une divinité quasi retrouvée,

                     Pour peu de libérer tous les possibles,tous les sincères d’un cœur voué au plus grand honneur,

                     Verra-t-elle son nom gravé dans le marbre de l’éternité.



4 commentaires

  1. chamade1000 10 février

    Bonsoir Loïc
    Il est des spectacles qui nous emportent loin de la réalité qui pour un moment n’a plus aucune importance.. Chacun peut laisser vagabonder son imagination.. »L’humain » est bien souvent trop terre à terre. Il faut savoir « s’évader » et laisser le spectacle nous transformer…
    Amitiés (C’est un très beau poème)
    Francine

    Dernière publication sur Mes émotions : A cette enfant que j'étais °°°°°

    Répondre

  2. leblogdelpapet 10 février

    Il y aussi une « société du spectacle » beaucoup moins gratuite…
    « Toute la vie des sociétés dans lesquelles règnent les conditions modernes de production s’annonce comme une immense accumulation de spectacles. » La Société du spectacle – Guy Debord;

    Très bonne journée.

    Dernière publication sur Leblogdelpapet : Quand le ressenti ment

    Répondre

  3. 010446g 10 février

    Le spectacle peut être divertissement, mais souvent source de culture, d’ouverture à d’autres mœurs…
    Il faut accepter de se laisser porter pour le savourer.

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Coucher de la poule, lever du corbeau

    Répondre

  4. Le Marginal Magnifique 27 février

    Il nous inscrit directement en l’instant présent et nous rend éternel !

    Dernière publication sur Le Marginal Magnifique : Déménagement

    Répondre

Laisser un commentaire

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie