A notre Pâque,à notre glorieux passage

                     L’être si sûr de posséder la vie pour toujours ne craint la mort,

                     Dévoile-t-il son amour au sein de ses jours,

                     Si-tôt pensé,si-tôt témoigné,

                     Au diable si-tôt les regrets,

                     En vrai cet être sans cesse ressuscite l’élégance d’une entière espérance,

                     Enfant d’une libre et heureuse conscience,

                     Cet être a le souvenir de sa Pâque,

                     Glorieux passage quand toute une divine vérité fut révélée en son cœur,

                     Eternel est son intime bonheur,

                     Oui pour cet être si sûr de posséder la vie pour toujours,

                     Maître d’un amour au-delà de toute mort.



1 commentaire

  1. Le Marginal Magnifique 6 avril

    L’Homme bon sait qu’il partira la conscience tranquille.

    Dernière publication sur Le Marginal Magnifique : Déménagement

    Répondre

Laisser un commentaire

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie