Jeunesse insouciante

                     Que demeure insouciante la jeunesse,

                     Bien assez tôt devra-t-elle s’occuper de sa sagesse,

                     Que prédomine son désir,viendra vite le temps du seul plaisir,

                     Ainsi s’ordonne la danse des jours pour tout le bénéfice de notre amour,

                     Pour tout le bonheur de notre éternelle jeunesse,

                     Pour tout l’honneur de notre divine sagesse.



4 commentaires

  1. 010446g 3 avril

    pleinement d’accord!

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Montée des marches et critiques jalouses

    Répondre

  2. jullia 4 avril

    Insouciante jeunesse ;)
    Nous aussi nous étions insouciants,parfois j’y repense :mad:
    Mais la jeunesse est demeurée dans nos coeurs, n’est ce pas :?
    Bisous du sud.

    Dernière publication sur C'est chez moi! : Une jolie promenade...

    Répondre

  3. leblogdelpapet 5 avril

    Pleinement d’accord aussi!

    Dernière publication sur Leblogdelpapet : Le rêve d’hirondelle (d'après une chanson de Xaviateur)

    Répondre

  4. Le Marginal Magnifique 23 avril

    J’aimerais la retrouver ! Mais peut-être que la « divine sagesse » est justement de tout oublier pour la retrouver.

    Dernière publication sur Le Marginal Magnifique : Déménagement

    Répondre

Laisser un commentaire

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie