Toi le religieux fou de Dieu

                     Qui es-tu toi le religieux fou de Dieu pour me dire de partir,

                     Pour me contraindre à fuir,

                     Ce pays a vu mon être grandir,

                     Ses couleurs ont nourri mon bonheur,

                     Ses lois avaient l’aval de mon honneur,

                     Qui es-tu toi le religieux fou de Dieu pour combattre l’amour,

                     Lui maître de vérité pour nos jours,

                     Je renaîtrai ailleurs dans le seul souci de mes songes,

                     Quand toi deviendras-tu prisonnier de tes mensonges,

                     Torturé par tant de regrets,

                     Goûterai-je de mon côté toutes les joies de la liberté.



3 commentaires

  1. 010446g 7 juin

    un fou de dieu ne peut entendre…Hélas!

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Une semaine de suspens...

    Répondre

  2. leblogdelpapet 7 juin

    Belle prière d’invitation.

    Dernière publication sur Leblogdelpapet : Pardon

    Répondre

  3. Le Marginal Magnifique 20 juin

    Je rajouterais : « dégage avec tes foutaises, toi l’obscurantiste ! »

    Dernière publication sur Le Marginal Magnifique : Déménagement

    Répondre

Laisser un commentaire

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie