L’éternel chemin

                     L’éternel chemin n’a de fin,

                     L’amour bien au-delà des jours se nourrit encore et toujours de la divine science,

                     Renouvelle sans cesse,sans paresse,son voeu premier de rendre pure éminence à sa conscience,

                     Sur l’éternel chemin jamais ne se perd le disciple de l’espérance,

                     L’être avide pour son coeur de purs bonheurs,

                     De cette joie qui sans faillir lui offre les plus tendres émois.



2 commentaires

  1. 010446g 12 juin

    pas de fin!

    Dernière publication sur le radeau du radotage : MERCI à mes visiteurs!

    Répondre

  2. Le Marginal Magnifique 20 juin

    En route !

    Dernière publication sur Le Marginal Magnifique : Déménagement

    Répondre

Laisser un commentaire

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie