L’humble et le maître d’insolence

                     L’humble que l’on a meurtri connaîtra sa divine gloire,

                     Quand le maître d’insolence retrouvera son éternelle souffrance,

                     Pour lui mille regrets d’avoir perdu ses jours,

                     Pour l’humble tout le loisir de célébrer la grandeur de son amour,

                     Les deux se retrouveront en cette immédiate destinée,

                     Le maître d’insolence alors en son humilité retrouvée,

                     Deux âmes parvenues chanteront à l’unisson la mélodie du bonheur pour toujours en leur coeur.



Laisser un commentaire

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie