L’astre flamboyant

                     L’astre flamboyant compte le temps,

                     Es-t-il d’un éternel présent,

                     Combien de fois son tour pour les saisons de tous ces jours,

                     Pour parfaire hors de sa lumière l’oeuvre de notre amour,

                     Bel astre de nos corps leur père,

                     Soyons si dignes de ton éminent symbole sur ce sol de notre mère Terre,

                     Es-tu cet inaccessible,

                     Ce premier aspect d’une divinité qu’il nous faut sans faillir mériter.



1 commentaire

  1. 010446g 18 octobre

    Eternelle interrogation

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Déceptions!(?) La lose!

    Répondre

Laisser un commentaire

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie