L’amour d’une mère

                     Comment se défaire de l’amour d’une mère quand il devient délétère,

                     Pourtant jamais il ne quittera notre coeur,

                     Une mère croit toujours bien faire,

                     Pour tous serait son propre bonheur,

                     Quand bien même il exalte tous les contraires.



1 commentaire

  1. 010446g 4 janvier

    Elles existent, les mères étouffantes.
    Ce n’est pas pour cela qu’on ne les aime pas

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Nettoyage (?) sur Facebook

    Répondre

Laisser un commentaire

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie