Toi qui es né

                     Toi qui es né qu’attends-tu pour vivre,

                     Lève ton envie et aime tes jours,

                     Oeuvre sans fin par le sublime de ton amour,

                     Qu’importe ton apparence sur le chemin de l’espérance,

                     Cette existence évalue ton exigence,

                     L’ampleur de ta vérité sous les cieux de cette réalité,

                     Toi qui es né qu’attends-tu pour honorer ton éternité.



1 commentaire

  1. 010446g 9 janvier

    Vive la vie!

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Nettoyage (?) sur Facebook

    Répondre

Laisser un commentaire

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie