Vers toute contrée de son coeur

                     L’être si sûr de l’éternité de son bonheur,

                     Voyage sans peur vers toute contrée de son coeur,

                     Aussi puissante pourrait être la souffrance,

                     Jamais il ne se perd sur le chemin de l’espérance,

                     Infaillible est son guide nommé amour,

                     En vérité,maître en sa conscience qu’il retrouve sans peine en ces jours,

                     En cette existence toute vouée à son excellence,

                     Comprend-il ce temps telle l’étude des divines certitudes.



1 commentaire

  1. 010446g 15 janvier

    Ne jamais se perdre sur le chemin de l’espérance… évidemment!

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Ce n'est pas la mer à boire!

    Répondre

Laisser un commentaire

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie