Nous ne sommes plus des enfants

                     Nous ne sommes plus des enfants,

                     La vérité pure peut nous être dévoilée,

                     Foin du règne des rois menteurs,

                     Des jeunes âmes en mal de gloire,

                     Pouvons-nous n’avoir que pitié pour leur éternité en mal de valeur,

                     Nous ne sommes plus des enfants,

                     Prenons nos responsabilités en cette réalité,

                     Soyons dignes de cette éminence que rencontrent nos pensées,

                     Ce qui fut n’est plus,qu’importe le passé et ses textes sacrés,

                     Il n’est plus grande importance en cette existence que de retrouver notre ancestrale connaissance,

                     Elle en vrai d’une perpétuelle jeunesse,

                     Elle qui ne s’enseigne,elle qui ne connaît de maîtres,

                     Elle qui sait tant que nous sommes libres,libres d’aimer,

                     Souvenons-nous de cet état premier d’allégresse,

                     Nous ne sommes plus des enfants,

                     Comprenons enfin que nous sommes les êtres voués à connaître une divine destinée.



1 commentaire

  1. 010446g 12 mai

    Oh! Si! Au fond de nous, bien caché l’enfant sommeille et ne demande qu’à être ébloui…

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Quand.................. fleurit le sureau

    Répondre

Laisser un commentaire

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie