L’abeille se meurt

                     L’abeille se meurt,

                     L’Homme est un tueur,

                     L’abeille partie pour l’Homme cessera la vie,

                     Qu’il en prenne conscience,

                     Qu’il rencontre l’éminente évidence,

                     Sans quoi  sur ses jours,pour longtemps,tombera la nuit,

                     En son âme,le regret ultime d’avoir trahi de son amour son voeu éternel de paradis.



2 commentaires

  1. 010446g 17 mai

    LU ET APPROUVE
    NB pas de disparition d’abeilles à Cuba…
    Très bonne journée à toi

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Subtil ou futile

    Répondre

  2. coukie24 17 mai

    Les substances chimiques, les parasites, les monocultures, le frelon asiatique, le changement climatique, ont condamné nos abeilles. Elles meurent tout simplement de faim et quand elles peuvent butiner, elles s’empoisonnent, aussi quand on sait que l’abeille contribue à la reproduction de 80 % des espèces de plantes à fleurs, on a de quoi s’inquiéter…
    Bonne soirée, Loïc

    Dernière publication sur DE TOUT EN VRAC : L’araignée et Dame pantoufle

    Répondre

Laisser un commentaire

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie