Qu’ils meurent

                     Qu’ils meurent,

                     Qu’ils tombent au fond de cette immensité bleue,

                     De cette mer ils ne verront notre terre,

                     Laisserons-nous nos politiques à l’oeuvre de leur aspect le plus sadique,

                     Si nos voix ne s’élèvent pour les vies en danger de nos semblables,

                     Que pitié pouvons-nous avoir pour nos âmes.



2 commentaires

  1. 010446g 22 juin

    C’est la pire des vilénies!

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Les boules Quiès, ce serait mieux !

    Répondre

  2. leblogdelpapet 22 juin

    Que le manque de pitié meure dans la mer sans fond !

    Dernière publication sur Leblogdelpapet : Quand le ressenti ment

    Répondre

Laisser un commentaire

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie