Mère de ma mère

                     Mère de ma mère,sans toi que faire,

                     Quel fol amour se décuple pour guider mes premiers jours,

                     Douce grand-mère jamais en colère,

                     Loin de mon enfance je saurai ton importance,

                     Ton âme à jamais en mes pensées,

                     Rendra encore son précieux conseil pour l’éveil complet de ma vérité.



1 commentaire

  1. coucouvousunblogfr 7 août

    J’aurais bien aimé connaître ces douces grand mères de ton très beau poème !!!
    Très belle journée à toi
    Tân

    Dernière publication sur chroniques variées : la nouvelle arche de Noé

    Répondre

Laisser un commentaire

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie