Vint l’instant sublime

                     Vint l’instant sublime,

                     Moment suprême où le temps même s’inclina devant l’infini,

                     L’amour affirma son éminence,

                     Sans plus le besoin de l’espérance sa divine importance,

                     L’éternité dévoilait son entière vérité.



1 commentaire

  1. 010446g 1 octobre

    Là….????????

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Rouges et granuleux

    Répondre

Laisser un commentaire

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie