Une fenêtre d’éternité

                     Comme si  le temps cessait sa course,

                     Comme si une fenêtre d’éternité s’ouvrait pour éclairer la maison de mes jours,

                     Un merveilleux paysage de vérité s’est soudain proposé au yeux de mon âme,

                     Les couleurs quasi divines d’une lumière jamais aveuglante,

                     Sensation d’une ancestrale éminence,

                     Comme un retour vers l’origine,

                     Vers la source de toute existence,

                     Comme évanouies à jamais toutes les souffrances,

                     L’amour chantait la vie pour toujours.



Laisser un commentaire

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie