D’antan

                     D’antan je retrouve le temps,

                     D’une enfance encore de son amour en pleine évidence,

                     Sans le besoin de l’espérance tout enseignait ma conscience,

                     D’antan son précieux présent,

                     Sa joie en tout émoi.



1 commentaire

  1. 010446g 17 avril

    Précieux présent de l’antan, oui!

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Radotage (20 mars 2011)

    Répondre

Répondre à 010446g Annuler la réponse.

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie