On vit tous les jours

                     On vit tous les jours,

                     On vit toujours,

                     L’éternité est le coeur de notre vérité,

                     Nul ne meurt,chacun retrouve son bonheur,

                     Certes aussi,le bilan de tant d’erreurs,

                     Le regret de tant de peurs,

                     Mais qu’importe quand s’impose l’évidence de notre amour,

                     Son divin sans fin.



Avant de retrouver nos rêves

                     Que de merveilles sur cette Terre,

                     Que d’inattendus pour troubler notre vertu,

                     Pour rendre notre être si fier,

                     Si honoré de nourrir sa vérité,

                     Avant de mourir saisissons tous les plaisirs,

                     Emplissons nos sens de tant d’évidences,

                     Avant de retrouver nos rêves,

                     Exaltons de ce corps toute sa sève,

                     Elevons notre arbre d’amour sur cette terre des jours.



Juste heureux

                     Bienheureux cet être au permanent sourire,

                     Puisse son âme afficher un même plaisir de vivre,

                     Il est un soleil pour ses semblables,

                     Une étoile d’espérance dans le ciel de l’existence,

                     Quand il suffit à chacun de lever le regard de sa conscience vers ce visage radieux,

                     Comme porteur d’un éternel bonheur,

                     Juste heureux.



Souviens-toi d’eux

                     Souviens-toi d’eux,

                     De leur combat ambitieux,

                     Celui de rester libre,

                     Pour ce courage ils ont perdu la vie,

                     En plein coeur de leur jeunesse,

                     Près d’un mur s’est enfui leur futur,

                     Non,point d’oubli pour vos âmes pleines de sagesse,

                     Résistants abattus,mais héros de l’histoire,

                     Que cela demeure en nos mémoires.



Comme un guerrier

                     Comme un guerrier je m’en vais combattre mes regrets,

                     Je n’ai pas été un héros en mon passé,

                     Je veux être digne de mon avenir,

                     Par toute la force de mon pardon j’honorerai mon nom,

                     Comme un guerrier,mais libre de toute violence,

                     Je brandirai l’étendard de l’amour,

                     Je serai le conquérant de vérité au sein de mes jours,

                     Serai-je enfin digne d’affronter mon éternité.



Les blessures du coeur

                     Les blessures du coeur cicatrisent lentement,

                     Quémander l’espérance doit être une constance,

                     Mais le bonheur prend son temps,

                     Oublier le passé n’est chose aisée,

                     Quand il faut rendre force et confiance à une âme blessée.



Quand j’étais gosse

                     Quand j’étais gosse chaque couleur enthousiasmait mon coeur,

                     Chaque fleur me parlait du bonheur,

                     Quand j’étais gosse chaque jour était une aventure,

                     La vie une jouissante sinécure,

                     Mon âme chantait son innocence,

                     Quand j’étais gosse les doutes et les peurs n’encombraient ma conscience,

                     Je chantais l’espérance en toute son éminence.



La musique de l’espérance

                     Entends la musique de l’espérance,

                     Cette douce harmonie en ta conscience,

                     L’oeuvre éternelle de l’existence,

                     L’élégance des notes fraternelles,

                     L’art divin en tout son perpétuel.



A un jet d’amour

                     A un jet d’amour se trouve mon coeur,

                     Il ne sera jamais loin de ton bonheur.



Qui offre réconfort

                     Qui offre réconfort dévoile son courage,

                     La force et la puissance de son espoir,

                     L’éminence de son âme toute à la reconnaissance de son semblable,

                     Paix à cet être de vérité fort témoin de l’éternité.



1234

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie