Entends ce cri

                     Entends ce cri,

                     La voix de cette impatience,

                     La volonté de ce coeur en mal de bonheur véritable,

                     Entends cette alarme,

                     Oui,ce cri de l’âme,

                     Ouvre enfin ces sens à tous les possibles de l’existence,

                     Sans plus tarder,il te faut aimer.



Se détacher de l’actualité

                     Se détacher de l’actualité et savourer sa liberté,

                     Offrir alors une bénéfique sérénité à ses pensées,

                     Se retrouver en son être,

                     Se surprendre d’un sourire sur son visage,

                     Serait-ce un message de l’âme,

                     Se détacher de l’actualité et rencontrer sa vérité,

                     Tel un essentiel en ce présent des paraîtres.



La vie nous surprend

                     La vie nous surprend,

                     Ses couleurs,ses rencontres,rien ne ment,

                     Rien n’est hasard,

                     Chaque instant propose sa part,

                     Sa beauté en toute son éminence,

                     Ses souffrances qui en appellent à notre espérance,

                     Ses mots qui atteignent notre conscience,

                     La vie nous est offerte en plein coeur de notre vérité,

                     Soyons dignes d’une telle,sans doute divine,solennité.



Nous héritons du don de vie

                     Nous héritons du don de vie,

                     A nous les mille envies,

                     Les plaisirs enfants de nos désirs,

                     Nous héritons du don d’amour qu’il nous faut mettre à jour,

                     Enrichir d’une claire vérité,

                     Que nous serons si fiers de présenter à l’éternité.



Accepter

                     Accepter,

                     Ou se soumettre parfois pour préserver son être,

                     Pourtant quand notre âme est humiliée,

                     Atteinte en sa vérité,

                     En sa divine intégrité,

                     Il nous faut refuser.



Tant que vivront les Hommes

                     Qui dira de l’avenir son devenir,

                     Les lendemains sont incertains,

                     Que meurent les religions,les rigides éducations,

                     L’amour demeurera,l’amour sauvera,

                     Tant que vivront les Hommes,

                     Leurs coeurs chercheront et trouveront le bonheur,

                     L’envie folle et essentielle de préserver leur éternel honneur.



L’enseignant de l’espérance

                     Puisses-tu devenir l’élève de l’enseignant de l’espérance,

                     Cet être bien incapable de trahir son âme,

                     Ce professeur,si digne en son coeur,te guidera vers le bonheur,

                     Même au sein de tes souffrances il enseignera encore ta conscience,

                     Puisses-tu,à ton tour,devenir enseignant de l’espérance.



Au repas des sages

                     Au repas des sages toute la science des âges,

                     Depuis longtemps les anciens ont fait la part du bien,

                     Oublié le mal et ses cicatrices sur le corps de leur âme,

                     Au repas des sages l’avenir,qu’ils savent maintenant d’aspect éternel,

                     Se veut des plus sereins.



Que donnes-tu à la vie

                     Que donnes-tu à la vie,

                     Que souhaites-tu qu’elle te rende en retour,

                     N’économise ton amour,

                     La vie offrira le soleil de la vérité à son produit,

                     Rien n’est oubli en la mémoire du maître éternel.



Le protecteur de ton coeur

                     Connais-tu le protecteur de ton coeur,

                     Ne serait-ce ton âme soeur,

                     Elle qui entend tes douleurs,

                     Tes souffrances que n’avoue ta conscience,

                     Près d’elle tu retrouveras toujours le chemin de l’espérance,

                     Sans faillir,sois pour elle le protecteur de son coeur.



1234

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie