En plein coeur du néant

                     Serons-nous si surpris en plein coeur du néant,

                     Si surpris de surprendre nos parents,nos amants,

                     De retrouver l’étonnant de nos pensées sublimées par l’éternité,

                     Je veux croire au néant alors si charmant.



Nos jours heureux

                     Nos jours heureux animent notre mémoire,

                     Nos précieux souvenirs ou nos amours,

                     Nos amitiés,ces purs regards,

                     Ceux rencontrés en nos souffrances,

                     Ces êtres qui nous ont indiqués l’espérance,

                     Ces soeurs,ces frères,ces liens privilégiés sur cette Terre,

                     Nos jours heureux seront témoins de notre vérité.



Observe l’animal

                     Observe l’animal,

                     Tu apprendras tant sur ton âme,

                     Que respect rendras-tu à la nature,

                     Sois-en si sûr,

                     Tu sauras que tu n’es seul,

                     Mais une infime part de la grande oeuvre.



Les plaies de ton coeur

                     Les plaies de ton coeur guériront par les soins de ton bonheur,

                     Par le sourire revenu sur le visage de ton amour,

                     Par la confiance accordée à tes jours,

                     Les plaies de ton coeur,bien loin des agressions des peurs,

                     Libéreront ton être vers le salut éternel de l’espérance.



Le mensonge et l’injustice

                     Le mensonge et l’injustice se tairont,

                     Cesseront leur emprise sur la raison,

                     Ont-ils pour mission d’évaluer notre pardon,

                     Du mensonge et l’injustice nos âmes se libéreront.



Qui dira de l’amitié sa vérité

                     Qui dira de l’amitié sa vérité,

                     Qui dévoilera ce mystère qui unit deux êtres sur cette Terre,

                     Deux âmes parfaitement inséparables,

                     A l’égal de l’âme soeur l’ami demeure témoin de tous les bonheurs,

                     Toutes les souffrances sur le chemin de l’existence.



Les erreurs du passé

                     Les erreurs du passé peuvent se réparer mais ne peuvent s’oublier,

                     Le présent est leur enfant,

                     Sur le passé repose notre maison,

                     A chacun le devoir de son entretien en tout bien,

                     Par l’amour et ses bons soins,

                     Le pardon s’offrira sans retenue aux erreurs du passé.



Chacun fait ses progrès

                     Chacun fait ses progrès,

                     Chacun avance vers sa révélation,

                     Chacun tutoie les sommets,

                     Chacun saura de son amour sa divine définition.



Combattants de la haine

                     Combattants de la haine,

                     Puissions-nous connaître la relève,

                     Que la haine disparaisse sur cette Terre,

                     En cette réalité tant chérie par l’éternité.



Juste un instant de silence

                     Juste un instant de silence,

                     Juste un instant de confidence,

                     Juste un instant de dialogue avec l’espérance,

                     Juste un instant de vérité en conscience,

                     Juste un instant de paix telle une sereine et intime réjouissance.



123

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie