Qu’importe ces regards

                     Qu’importe ces regards portés sur tes pas,

                     Sois toi,

                     L’être d’une ambition,d’un ancestral souvenir,

                     A toi l’intime plaisir,

                     L’expression libre de tes dons,

                     Qu’importe ces faux sourires,

                     Suis,sans subir leur nocives influences,

                     Le chemin tracé de ta vérité.



1 commentaire

  1. 010446g 13 octobre

    Absolument: suis le chemin de ta vérité.

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Ah! Dis-moi donc bergère

    Répondre

Laisser un commentaire

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie