Avant de juger,commençons par aimer

sanstitre1.bmp          L’original,celui qui sort des sentiers battus,

          Le marginal,celui qui vit autrement,

          Qui s’habille bizarrement,ou qui surtout raisonne différemment,

          Le taiseux,dont on ne sait ce qu’il pense,

          L’expansif,dont on aimerait bien qu’il se taise un peu,

          Enfin bref ,cet autre,

          Ce semblable que l’on préfère toujours juger,

          Avant de l’aimer !!!!.

         



Quand la tête va,tout va

sanstitre.bmp          Nos sportifs nous en dévoilent la plus belle preuve,

          Quand la tête va,tout va,

          Le plaisir d’être ensemble,de vivre ensemble,

          D’aimer exécuter son devoir quotidien,

          De se sentir accepté,en harmonie avec cet unisson,

          De ne contraindre son âme à aucune concession,

          Point besoin de la soumettre à un environnement qui n’est le sien,

          Ce bonheur de vivre appartient à chacun,

          Car chacun a ses propres spécificités,

          Pour un plaisir commun,il faut un plaisir individuel,

          Si une telle harmonie n’existe,il ne sert à rien de continuer la route sous le joug d’une telle astreinte.

         



Amis observateurs

          Amis observateurs,commentateurs,

          Supporters,critiques et autres,

          Cessons la haine,l’esprit revanchard,

          La chasse au traître,la mise à l’écart,

          Il faut arrêter de casser de l’humain,

          Casser des âmes,car aussi millionnaires qu’ils soient,

          Ce sont des hommes qui souffrent au fond de leurs coeurs,

          Des hommes que dis-je,de jeunes adultes pour certains,

          Des victimes d’une accumulation d’erreurs,

          D’erreurs de leurs aînés,

          Séniors que l’on ne peut blamer de ne suivre un monde qui va trop vite pour eux,    

          Et finalement une accumulation qui crée une telle masse d’énergie négative,

          Que rien ne peut empêcher l’écroulement total.

          Revenons à l’essentiel et privilégions l’humain,

          Le précieux respect mutuel gage de toutes les victoires.

         



Réalise tes rêves,devine ton avenir

images21.jpg                Et si nos rêves planifiaient notre avenir,

                Et s’ils représentaient le désir permanent,

                Le coeur de notre être,

                La quête profonde et mystérieuse de notre âme,

                Et si notre vie se devait de mettre en pratique cette réalisation,

                Si le véritable nirvana était ce formidable assouvissement,

                Le besoin de chercher,découvrir et atteindre,

                Il peut épuiser le corps mais surtout exalter notre précieuse identité spirituelle.



A qui profite le mondial

                Il est un grand moment de convivialité,

                De mélange d’humanité,d’échange,

                Mais surtout de profits !!!,

                De profits irraisonnés pour quelques marchands sans scrupules,

                Qui vendent des marchandises aux couleurs de toutes les nations,

                Pour des enfants souvent,

                A des prix extrêmement prohibitifs,

                Qui représentent plus ou moins,

                Le salaire mensuel de l’ouvrière indonésienne qui fabrique ces articles,

                Est-il impossible d’interdire ce double abus ?,

                De l’innocence et de l’exploitation.

                Serait-il possible de profiter de ce rassemblement mondial,

                Pour dire et faire le grand et véritable partage !!!!.



La patience de l’araignée

images8.jpg                Son abnégation n’a de bornes,

                Elle tisse,retisse sa merveille de création,

                Avec la précision de l’art,

                Elle brode de ses fils fins son mortel piège,

                Les formes de ses interstices semblent savamment calculées,

                Quelle source savante lui a inculquée cette science diabolique,

                Qui lui permet de fructifier sa patience,

                De récolter le précieux butin retenu par la soie,

                A la première vibration de la fragile architecture entendue.

                Voir l’ouvrage de l’araignée,

                Et philosopher sur ses étonnantes facultés.

               

               

                

               



L’amitié

images2.jpg                Elle est partage,

                Elle est confidence,

                Elle est confiance,

                Elle est rire et joie,

                Elle peut être amour,

                Elle devient parfois trahison,

                Elle crée alors la plus grande déception.



La dignité

ts10.jpg                La véritable dignité de l’Etre,

                Est de respecter son semblable sans pourtant renier ses idéaux,

                Est de dire sa vérité,

                Qui est déjà de ne pas trahir,

                De condamner l’injustice,le mensonge,

                Est d’avouer sa faiblesse,ses errements,

                De reconnaître les valeurs de l’autre,

                De partager ses connaissances,

                De remettre en cause ses propres certitudes,

                De ne vouloir que le bien commun,

                C’est nourrir son âme en participant justement à l’Oeuvre de Vie,

                Le but ultime de l’esprit parvenu,

                L’âme parfaite devenue digne de parler au nom du Divin.

               



Libre comme une abeille

axaun03caei61ptcar8g7gncac2dbe7caxdoenzcafrijswcaskn7okca6tmvvgcavnflkecahlurefca3zlji3caqre2gpca7wv85mca8s9lm9cad5w12qcarp1rhacagsry6gcaxnisnjcahi1ud4caaaztx5.jpg                Libre comme une abeille,

                Une âme survole notre joli monde,

                Notre belle humanité,

                Telle une ouvrière à la recherche du précieux nectar,

                Qui nourrira son miel spirituel,

                Elle essaie de découvrir des champs de tendresse,de partage ou de sincère amour,

                Dieu que la quête est difficile !!!,

                Doit-elle se résoudre à rejoindre la ruche de son paradis originel,

                Que d’âmes errantes dans des corps défaillants rencontre-t-elle !!!,

                Ont-ils oublié qu’ils doivent apprendre à aimer,

                Avant de jouir de la divine éternité qui leur tend les bras ?,

                Pourquoi tant d’exclusions,de violence et ces crimes associés ?,

                Car il n’y a pire insulte au divin qu’ôter la Vie à son semblable,

                Les plus belles fleurs où il lui semble qu’elle trouvera le plus merveilleux nectar,

                Sont en fait vides de saveur ,perverties qu’elles sont par le faux Dieu de l’argent,

                Mais son instinct de véritable butineuse,trouve encore des perles florales riches d’authentique nourriture de l’esprit,

                Pourtant menacées par les exécrables pesticides de l’ignorance et de la fausse jouissance,

                Le souvenir de son vol terrestre gardera et témoignera d’une réelle urgence d’aimer.

               



Le plaisir solitaire

images71.jpg                Il est le tabou même,

                Le sujet évité,

                Quel célibataire avouerait son plaisir solitaire,

                Pourtant où est le ridicule de l’auto-jouissance,

                La joie de l’esprit dirigeant son corps dans une transe,

                Serait-il finalement qu’une hygiène du sexe,

                Qui doit exulter plutôt qu’être frustré,

                La masturbation fait sa révolution,

                Parce que jouir à deux est certes mieux,

                Notre monde moderne exclut un nombre toujours plus important,

                Du plaisir sexuel dans l’amour de l’âme soeur,

                Pourraient-ils avoir mauvaise conscience,

                De jubiler en offrant eux-mêmes à leur corps,

                L’orgasme ultime.

               



1...193194195196197...215

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie