L’éternelle lumière

                     Pour l’ambition de notre âme l’éternelle lumière nous offre ses corps et ses jours,

                     A nous la volonté,l’art d’y peaufiner notre amour,

                     Un court présent pour l’oeuvre de tous nos temps,

                     Comprenons notre chance,

                     Qu’au sommet du mont d’espérance se complaise notre conscience,

                     L’éternelle lumière reprendra notre provisoire paraître,

                     Vers sa vérité révélée se rendra notre être,

                     Puisse-t-il devenir cet ange en toute sa divinité retrouvée,

                     En toute son éternelle lumière,

                     Dieu qu’il sera fier.



Les dogmes

                     Que de dogmes pour tant de mensonges,

                     Tant de pensées erronées pour tout contrôle de cette seule réalité,

                     Est-il si fou de sublimer notre intime vérité,

                     En notre coeur le temple de notre bonheur,

                     Nul maître pour dévoiler de notre amour ses divins atours,

                     Nul interprète pour traduire de la vie ses textes sacrés,

                     L’être libéré des dogmes s’élève en toute sérénité vers les cieux de son éternité,

                     Si puissants et purs sont son pardon et sa compassion,

                     Sait-il ne jamais mourir,

                     Même l’espérance s’incline devant son excellence,

                     Foin de tout dogme,à chacun la liberté d’aimer.



L’éternel des silences

                     L’éternel des silences entend ta souffrance,

                     Confie-lui ta conscience par la voix de l’espérance,

                     Ton coeur rencontrera un inédit bonheur,

                     Le saura-t-il d’une divine valeur,

                     Pour qui sait sa chance de vivre le temps pause ses heures,

                     Accorde à son enfant des jours les réponses tant attendues par son amour.



Notre éternelle ambition

                     Notre éternelle ambition réclame notre actuelle action,

                     Vivre ces jours est voeu de notre amour,

                     Désir profond de notre âme auprès de nos semblables,

                     Soeurs et frères décidés,destinés à retrouver leur divinité.



Sans plus le besoin de religieux et politiques

                     Seront-ils nombreux à nommer ces mots utopiques,

                     Mais un jour ce monde n’aura plus le besoin de religieux et de politiques,

                     Ses êtres alors adultes en leurs coeurs construiront l’empire de leur bonheur,

                     Plus soumis à l’emprise des faux guides,

                     Quand chacun,enfin,

                     Saura son destin voué à retrouver tout l’absolu de son divin,

                     En toute liberté de sa vérité sublimée.



Je suis un voyageur du temps

                     Je suis un voyageur du temps,

                     Je visite tous les présents,

                     Mais un jour je poserai pour toujours les bagages de mon amour,

                     Ma vérité se délectera de toute sa divinité retrouvée,

                     Je suis un voyageur du temps,

                     Le juste combattant de ses inconstances,

                     J’emplis mon coeur de mille et mille couleurs pour mon éternel bonheur,

                     Je sais tant,maintenant,que je ne me mens,

                     En cette réalité,en cette densité j’assemble toutes les parties de mon harmonie,

                     La science de l’espérance n’est qu’excellence,

                     N’est que prodigieuse importance pour notre conscience,

                     Doutes et regrets je vous reconnais,j’ose dire je vous aime,

                     Vous êtes ma mémoire,vous êtes mon savoir,

                     Mes guides,mes idoles sur tous ces chemins de mes destins,

                     Je suis un voyageur du temps et je prends mon temps,

                     Vivre est saisir le moindre plaisir,est aimer sans faillir,

                     Sans trahir cette âme sensible au moindre mal,

                     Le voyage des jours part de l’amour pour rejoindre l’amour,

                     Je suis un voyageur du temps qui quitte son innocence pour retrouver sa perpétuelle enfance.



La folle addiction

                     La folle addiction nous entoure de ses chaînes en toute douceur,

                     Lentement mais sûrement en toute amitié acquise de notre intime bonheur,

                     La folle addiction alors maîtresse des plaisirs,

                     Sur tout autre exerce son emprise,

                     Reine des reines en ce royaume des sens,

                     De jour en jour se voile l’horizon même de l’espérance,

                     Quand geôlière de notre amour révèle-t-elle l’évidence en notre conscience,

                     Dieu,alors,nous faut-il combattre la folle addiction sans réticence,

                     Du corps libéré des fausses envies naît pour l’âme la saine jouissance de l’existence.



Le divin au chevet de ton destin

                     Tu appelles le divin au chevet de ton destin,

                     Mais il est là,il est en toi,

                     Comme il a nourri ton hier,il nourrira ton lendemain,

                     Parent de ton éternel bonheur,s’ennuie-t-il de tes peurs,

                     Chasse tes regrets,ouvre-toi à l’espérance,

                     Déjà devineras-tu le divin à l’oeuvre de ton destin,

                     Ton amour seul guide de ta conscience.



Le pouvoir de tes pensées

                     Sais-tu le pouvoir de tes pensées guidées par ta sincérité,

                     Protégées par ton humilité,

                     Alors précieuses confidentes de ta vérité,

                     Sublimeront-elles ton amour au sein de tes jours,

                     Tes pensées vers la lumière ne comptent les heures du temps,

                     Libérées de tes peurs,

                     Emancipées de tes regrets rencontrent-elles ton éternel présent,

                     Tes pensées alors émerveillées éveilleront ton éternel bonheur.



Chantons les jours

                     Ephémères sont les jours mais éternel est notre amour,

                     Lui notre coeur,notre vérité,

                     Par lui notre bonheur,notre félicité,

                     Chantons les jours sur la divine mélodie de notre amour.



123456...215

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie