Ces dons innés

                     Ces dons innés ont la mémoire de ton héritage,

                     Ces expériences accumulées au nom de ta vérité,

                     Ces dons innés ont le pouvoir de te sublimer,

                     De t’élever vers le pur bonheur,

                     Des jours tu peux être le chanteur.



Chacun s’interroge

                     Chacun s’interroge,

                     Chacun veut comprendre le sens de cette existence,

                     Chacun devine cette part de mystère en sa conscience,

                     Chacun sait que seule l’espérance le guidera vers la vérité de son éternité.



Sur cette eau

                     Sur cette eau pose tes pensées,

                     Une étonnante harmonie te sera restituée,

                     Devine ces fins cristaux dessiner ton nombre d’or,

                     Ta vérité sur ce portrait de ton âme.



Que demeure l’impertinence

                     Que demeure l’impertinence,

                     Que demeure l’humour et ses artistes,

                     Sa joie et son plaisir de rire,

                     Se moquer des travers de nos vices traduit la liberté de nos vies,

                     Que nous restera-t-il si nos consciences combattent l’impertinence.



Se comprendre

                     Se comprendre,

                     Se connaître,

                     Se découvrir,

                     Proposer sa confidence,

                     Etre si surpris de rencontrer la confiance,

                     La pure vérité d’une noble amitié.



Le monde de ton bonheur

                     Offre-toi les ailes de l’envie et survole le monde de ton bonheur,

                     Les paysages de tes passions,

                     Les couleurs de tes plaisirs,

                     Surprends-toi d’abandonner le gouffre de tes peurs,

                     Apprécie ce voyage de ton libre amour.



Eux et nous

                     Eux et nous,

                     Leurs âmes et nous si semblables,

                     Ils aiment,ils sont pardonnés,

                     Au firmament de l’espérance la conscience de leur éternelle vérité.



Tu te crois beau

                     Tu te crois beau,

                     Beauté liée à une indéniable élégance,

                     Mais de ton âme quelle est sa prestance,

                     Quelles certitudes font sa noble attitude,

                     Cette noblesse qui n’est un titre,

                     Mais l’agrément d’une certaine sagesse,

                     Privilégie cette beauté en ton coeur mon frère,

                     Le bonheur est à cette seule condition sur cette Terre,

                     Tu te crois beau,

                     Puisse cet avantage nourrir ton âme.



Il fera de même

                     La pure amitié ou voir chez cet autre sa vérité,

                     Deviner ses doutes,

                     Atténuer sa souffrance,

                     Lui offrir la sincère confidence,

                     Il fera de même,

                     Il est l’ami éternel.



N’attends-pas que le temps t’oublie

                     N’attends-pas que le temps t’oublie,

                     N’attends-pas que ton éternité récupère ta vérité,

                     Vis ta vie,

                     Honore ces jours au nom de ton amour,

                     Ne te soumets aux regrets,

                     Ta vieillesse reniera toute fausse sagesse.



12345...295

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie