Paix aux âmes qui se cherchent

mn24b1.jpg  Le chasseur d’images spirituelles est particulièrement touché par les diverses âmes en peine qu’il  croise au gré de ses rencontres.L’une d’elles l’a particulièrement ému.C’était une mère de famille qui a perdu l’un de ses fils,récemment,par suite d’une overdose.Comment une mère ne pourrait être triste d’avoir perdu son fils,elle qui voit naître la vie au plus profond d’elle même après la conception,qui nourrit de son corps cet être en devenir,qui souffre pour le mettre au monde et qui lui offre ensuite tout l’amour de la terre,afin qu’il s’épanouisse et élève son âme à la vie.Il n’est sans doute pas innocent si les soldats au seuil de la mort,lors de la seconde guerre mondiale,avouaient souvent leur amour pour leur mère en ultimes mots prononcés.Maman,mot symbole d’amour qui ne quitte l’Homme durant toute sa vie.

Ce fils était un être extrêmement perdu,qui avait plusieurs fois essayé d’éliminer cette vie.Son âme ne trouvait-elle aucune raison à évoluer dans ce corps,ou ce corps ignorait-il son âme au plus profond de sa conscience?.

Pourtant lors de son enfance,il était un enfant épanoui,devenu très proche de son père,celui-ci pompier,était un héros pour son fils.Ce père rêvait sans aucun doute de voir son fiston pompier.Mais voilà,la vie ne peut s’affranchir,quel dommage,de ces accidents exceptionnels qui bloquent net la construction de cette route de vie,de l’épanouissement d’une âme.Un accident de voiture,une vie s’en va,d’autres se figeront.Les amours de ce père disparu finiront par accepter son départ beaucoup trop précoce,tous,sauf un.

Comment un père,symbole de force,peut disparaître ainsi.Pour un enfant,il est le guide,l’exemple,le but à atteindre et à dépasser.Le fils maintenant parti,lui aussi,ne s’est jamais remis de ce repère disparu.Pendant toute son adolescence,il se cherchera sans fin.Etudes abandonnées,apprentissage interrompu et voilà qu’arrive l’issue fatidique,malheureusement de notre société,dite moderne,la drogue.S’il est une plaie de nos temps,justement,modernes,il s’agit bien  de ce phénomène.

Les âmes perdues,en peine ou sans repères,sans âme-guide représentée par le père,dans le cas présent,trouvent refuge dans la drogue.Celle-ci sépare à petit feu l’âme du corps,jusqu’au moment où l’âme décide de se séparer de ce corps devenu spirituellement stérile.Comment ne pas blamer ces dealers de semer leur poison aux quatre coins de notre monde physique,et de détruire nos semblables les plus fragiles.

Le chasseur d’images spirituelles aurait aimé,ô combien,rencontrer ce garçon avant qu’il n’atteigne le point de non-retour,dans son refus de vivre.Lui faire positiver sa vie,prendre le meilleur en toutes choses,refuser sans relache les idées négatives avant qu’elles ne l’envahissent,lui faire prendre conscience de son potentiel,de son talent,du fait qu’il EST,que personne ne peut lui dire qui il EST,qu’il n’annihile ses talents par un manque de confiance,bref,qu’il s’aime avant d’aimer,tout simplement.

Au plus profond de ses pensées,de ses prières,le chasseur d’images spirituelles croit,avec toute l’humilité et sincérité nécessaires,qu’il peut projeter ses atomes de conscience vers ces âmes perdues qui se cherchent,ou qui se sont cherchées,être,d’une certaine façon,près d’elles,pour peu qu’elles le veuillent.La prière,dernier refuge quand vous n’avez plus rien,serait-elle stérile?.Certainement pas,le chasseur d’images spirituelles,vous l’affirme.

 



Tu vis le futur de ton présent

rz1051.jpgS’il est une formule qui pourrait résumer l’ensemble des réponses reçues par le chasseur d’images spirituelles,lors de ses dialogues intérieurs,se serait la suivante: »T U VIS LE FUTUR DE TON PRESENT ».

Le présent est le fruit du passé et la fleur du futur.

Ce que nous vivons le moment présent est réglementé par nos actions et décisions passées,et trace par là-même la route de notre futur.Et même s’il y a toujours les aléas des accidents exceptionnels,le chasseur d’images spirituelles est convaincu que cette route du futur ne doit trop s’éloigner de la voie de vérité.S’il est tentant de s’engager par les divers chemins de traverse attenant à cette droite route,nous nous devons de ne point la perdre de vue.Ces chemins de traverse que nous empruntons via nos envies extrêmes,désirs ardents,recherche de jouissance permanente,ne doivent nous faire oublier de retenir l’essentiel de la vie,de ne pas abuser des bonnes choses afin que celles-ci ne disparaîssent,et de privilégier l’Amour.

Car c’est bien l’amour que nous avons semé qui nous nourrira le reste de notre vie.Amour est sans doute le nom de cette belle route,grande route  à plusieurs voies avec un A comme autoroute,qui nous mène droit vers l’extase spirituelle.

« AIME AUTANT QUE L’ON T’AIME,SEME L’AMOUR,TU EN RECOLTERAS LES PLUS BEAUX FRUITS ».Message ô combien de fois entendu par le chasseur d’images spirituelles.



Retrouver l’enfant en soi

photofamille006.jpg   Le chasseur d’images spirituelles trouve essentiel et même extrêmement vivifiant de retrouver l’enfant en soi,afin de s’étonner des choses,du plaisir de découvrir ou de redécouvrir ce que l’on croit connaître,et qu’en fait,on oublie ou ignore.N’est-il pas plaisant de penser que l’enfance est plus proche de la vérité spirituelle, du fait de posséder un esprit pas encore perverti par les vicissitudes de la vie.Il se peut que l’âme de l’enfant possède encore,plus ou moins,le souvenir d’un passé divin,et en recherche la flamboyance des couleurs en essayant de comprendre les choses de la vie.

Qui mieux qu’un enfant peut s’étonner des couleurs changeantes de la végétation au fil des saisons,prendre plaisir à ramasser les feuilles d’automne,ou observer une coccinelle se posant sur sa main,qu’il n’oubliera pas d’appeler »bête à bon Dieu ».De par son innocence,l’enfant rencontre souvent l’essentiel,l’évidence.Ne dis-t’on pas que la vérité sort de la bouche des enfants.Ils ne trouvent aucun besoin de pervertir leur pensée.

Dans l’enfance se forme le terreau qui verra se développer l’adolescent et le futur adulte.Le chasseur d’images spirituelles pense sincèrement qu’un enfant qui a reçu une éducation faite d’amour juste,c’est à dire sans naïveté qui le conduirait à ne voir aucunes barrières à ses envies et prérogatives,aura un terreau riche où un arbre adulte pourra prendre son essor sur un tronc solide.

De même l’adulte doit savoir retrouver l’enfant en lui,afin d’être en osmose avec son enfant,se souvenir du jeune plant qu’il était avant de voir son ramage se déployer au fil des ans.



Bob,Neil et Eric

dylanyoungetclapton.jpg



AC/DC

 images1.jpg



Beach boys,AC/DC

Quand il n’est pas en ballade,le chasseur d’images spirituelles a une autre source de plaisir qui fait particulièrement vibrer son corps,et par là même élever son âme à la vie,la musique.Pas une musique en particulier,non,la bonne musique tout simplement.Il est éclectique,très éclectique on peut dire!!!!.En effet,le chasseur d’images spirituelles aime les Beach Boys,Neil Young,Bruce »the boss »Springsteen,mais aussi AC/DC,Metallica,et peut revenir sans aucun problèmes vers Mike Oldfield,les fabuleux Chicago ou John Cougar Mellencamp,et j’allais oublier les légendaires Pink Floyd.Que la musique soit METAL,voire TRASH ou tout simplement ROCK’N'ROLL,l’essentiel est de savoir apprécier la bonne sique,savoir découvrir un album,l’écouter deux,trois fois avant de la maîtriser et de ne plus pouvoir s’en séparer.Chose que les p’tits jeunes ne savent plus faire.Ils écoutent un single en mp3,vite fait et passent à autre chose.Si le mp3 avait existé dans les 70′s, »Dark side of the moon » des Pink Floyd serait peut-être passé à la trappe.Quoique , »Money » est un sacré single qui a ouvert beaucoup de portes radiophoniques.

Le chasseur d’images spirituelles est particulièrement gâté en ce moment,le dernier live de David Gilmour accompagné de Rick Wright,deux des Pink Floyd,pour les profanes,nous fait des reprises de la légende absolument fabuleuses,notamment celle d’Echoes,morceau énorme de 20 minutes qui doit beaucoup d’ailleurs à Rick Wright.Sachant que celui-ci nous a quitté récemment,l’écoute en devient quasi religieuse!!!!.Mais il y a aussi,le dernier AC/DC,et là le chasseur d’images spirituelles exulte.Les frangins Young ont retrouvé le savoir-faire du rock’n'roll hyper efficace,on se croirait revenir à l’époque de »Back in Black » en 1980.Comme dirait le bon vieux Zégut,spécialiste es-AC/DC,après avoir écouté « Black Ice »,puisque tel le nom de ce nouveau bijou,on sort de chez soi les jambes au cou heureux comme un coucou à l’aube du printemps,chantant à qui veut l’entendre que le printemps est là,et viva la vida!!!!.Brian Johnson est mis en valeur,sa voix est super bien canalisé,les séquences basses de celle-ci sont irrésistibles,la rythmique de Phil Rudd et Cliff Williams est méga-puissante,à tel point qu’on a l’impression que les Young sont en retrait.Mais bon,ils sont là et bien là,leurs riffs sont absolument singuliers,ils n’appartiennent qu’à eux.Keith Richards,des Rolling Stones,doit en baver de jalousie encore plus aujourd’hui!!!.Reste les solos d’Angus,courts et concis,mais diablement efficaces.Diablement est le mot qui leur convient à ces boys,ils nous rendent fou,mais comme toutes les bonnes choses ou le bon vin,il ne faut en abuser,le diable n’existe que dans l’excès des bonnes choses.Au diable justement,tous ces moralisateurs ou religieux qui voient le mal partout,et qui demeurent bien loin de leurs propres prophètes à l’origine de leur propre religion.Car la religion du chasseur d’images spirituelles est la vie en musique ou la musique dans la vie.Un seul maître,DIEU,une seule maîtresse,LA VIE.



fdecran13111.jpg







   Le chasseur d’images spirituelles est comblé en ce moment.En effet,lors de ses pérégrinations,il s’extasie devant la beauté des arbres en pleine transfiguration automnale.Le roux lumineux des chênes est tout simplement superbe,pour peu que les quelques rayons de soleil accentuent cette couleur et devienne flamboyante,sur un fond vert d’une prairie qui n’aura jamais connu la sécheresse cette année.

Ces couleurs font vibrer toute son âme à travers son corps.Ses chakras s’ouvrent amplement et régénèrent tout son être.Il fait le plein d’énergie positive auprès de sa mère nourricière,la Terre,mais aussi vers son père protecteur,le Ciel,qui n’est finalement jamais aussi beau qu’en ces journées ensoleillées d’automne,où toute la panoplie des différents bleus se colorisent selon le bon vouloir de toute la colonie de nuages, plus ou moins hauts.

Le chasseur d’images spirituelles se souvient que sa mère nourricière est symbole de certitude,elle nourrit son corps comme toute mère nourrit son enfant.Elle est amour,symbole d’amour ou l’amour avec force.Il se souvient aussi que son père protecteur est symbole d’espérance,il élève son âme,lui en fait prendre conscience.Il est la force,symbole de force ou la force de l’amour.

Au fil de ses ballades,le chasseur d’images spirituelles dialogue en lui-même,il connecte son esprit à la conscience universelle,devient convaincu qu’il n’existe qu’une conscience qui se nourrit de la logique de vie.Logique implacable qui régit le monde minéral,végétal,animal et humain.Il observe,se questionne et obtient des réponses.Il s’étonne de la facilité à obtenir ces réponses lorsque son esprit est libre de toutes pensées.

Sa réponse essentielle,en cette belle période automnale,est justement liée à la question suivante: Quelle est la place de l’automne dans la logique de vie?. La réponse lui devient de plus en plus évidente,après avoir constaté que l’été symbolisait la plénitude,l’automne représente la transfiguration avant le repos de l’hiver.Il ne lui fait aucun doute qu’il ne faut blamer l’automne de voir les feuiles tombées,les jours raccourcirent,les températures baissées,beaucoup même parfois.Non,l’automne est nécessaire,il permet la remise en question,d’établir un bilan,d’évaluer les stocks de légumes,enfin bref,de faire le point.

Le chasseur d’images spirituelles finit par comprendre que sa vie et celle de ses semblables,subit plusieurs cycles rappelant le cycle des saisons.Si l’enfance peut-être associée au printemps,l’âge adulte à l’été,l’adulte mûr à l’automne et la vieillesse à l’hiver,il ne fait aucun doute que plusieurs fois dans sa vie,nous vivons ce cycle.Périodes d’initiatives,le printemps,périodes de création,l’été,périodes de réflexion,l’automne et périodes de repos,l’hiver.De même qu’il ne faut rendre responsable le nuage de cacher le soleil,parcequ’il nourrit la terre de la pluie qu’il fait tomber,il ne faut blamer l’automne de sonner la fin des beaux jours.Pourrions-nous apprécier à sa juste valeur la beauté du printemps,l’extraordinaire résurrection de la vie,sans ses deux saisons précédentes.

Le chasseur d’images spirituelles adore ces conversations en lui-même.Elles trouvent leur apogée lors de ces balades devenues rituelles à travers chemins creux et champs.Il est une sorte de flaneur des temps modernes.Il lui semble que son âme exulte de plaisir de voir son corps en harmonie avec la nature.Bonheur simple pour une âme qui s’élève.N’est-ce pas là la mission de notre corps envers son âme,justement?.Ce dialogue intérieur peut être assimilé à la prière,une rencontre avec la conscience afin d’entamer un dialogue divin où tout égo est mis de côté pour privilégier l’humilité et la sincérité,les deux leviers essentiels de cette fantastique machine hyper puissante qu’est la prière.Qui était ce grand esprit,religieux peut-être,qui disait en période de guerre: »l’arme la plus puissante que possède l’homme,est la prière ».

Le message divin que le chasseur d’images spirituelles reçoit le plus souvent est le suivant: »Tu as le précieux conseil en toi.Tu peux te tromper,tu ne peux me tromper et je ne te tromperai point ».



1...211212213214215

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie