Cette originelle joie

                     En notre moi cette originelle joie,

                     Quand élus par l’éternité nous fut octroyé la vérité,

                     Le droit pour notre amour de partir à l’aventure des jours,

                     Quelle joie,c’est certain,

                     Quand de l’écrin de notre âme resplendira notre divin.



Le bonheur

                     Le bonheur vite s’oublie,

                     Quand encore,pourtant,il se vit,

                     Que ne s’affaiblisse la conscience,

                     Qu’elle perdure le courage de l’espérance,

                     Qu’elle rende vive cette joie nourricière tout entière du bonheur.



Par le passé de nos aînés

                     Soyons enseignés par le passé de nos aînés,

                     Puissent leurs erreurs ne créer de nouvelles peurs,

                     Puisse leur bonheur éveiller notre honneur,

                     Notre vérité en toute son éternité,

                     De leur histoire un perpétuel savoir,

                     L’amour est maître des jours.



Le silence

                     Ouvre-toi au silence,

                     Au précieux de sa confidence,

                     Comprendras-tu sa divine science en plein coeur de ta conscience,

                     Le silence t’enseignera l’espérance,

                     La douce loi de la confiance.



La nation de l’espérance

                     Une et indivisible nation de l’espérance,

                     Que la paix unisse enfin ses enfants trop souvent touchés par la souffrance,

                     Le doute,la peur de leurs inconsciences,

                     La révolution de l’amour se promet à la nation de l’espérance.



Ne blesse ton coeur

                     Ne blesse ton coeur par le mensonge,

                     N’entrave le chemin de ton bonheur par l’obstacle de la peur,

                     Emplis ton coeur de mille vérités récoltées en ce monde,

                     Plus éclatant sera-t-il en ce joyau retrouvé de son éternité.



Etre soi

                     Etre soi ou le grand défit proposé à chaque invité de ces jours,

                     Etre soi ou exprimer en toute vérité son amour,

                     Grande doit être notre volonté pour satisfaire notre éternité,

                     Infaillible notre courage avant le grand voyage vers le pays des sages.



Le temps sait nous surprendre

                     Le temps sait nous surprendre,

                     Quand fait-il de nos angoisses d’hier nos certitudes du présent,

                     Maître des saisons de nos existences,

                     Le temps fait de notre jeunesse la sagesse de notre vieillesse,

                     Le plus grand souhait du temps est de nous rendre à notre éternité plus riches de quelques vérités.



Riche d’un bon coeur

                     Si humble,si sincère,

                     En vérité cet être est si riche d’un bon coeur,

                     D’un bonheur sans l’artifice de trop clinquantes couleurs,

                     Seule s’affiche sur son apparence la beauté d’une âme toujours avide de vérités pour sa conscience.



L’ami de mon passé

                     Ma mémoire te réclame toi l’ami de mon passé,

                     Tu étais l’élu de ma confiance,

                     Mon compagnon sur le chemin de l’espérance,

                     Le confident de ma vérité,

                     Ensemble on chantait la vie,

                     Dieu qu’elles étaient belles les mélodies du plaisir,

                     Jamais ne seront à l’oubli ces instants d’innocents délires,

                     Tu n’es plus de ce temps mon ami,

                     Ton âme,sans doute aucun,est en cet ailleurs nommé paradis,

                     Mon coeur,encore et pour toujours,entend la voix de ton éternel amour.



12345...261

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie